Décès de l’éditeur et producteur Max Amphoux

Publié le

Hommage

Grand personnage, grand professionnel, Max Amphoux est décédé hier à l’age de 66 ans. Editeur, producteur, impliqué dans la réussite et le soutien d’une multitude d’artistes et de créateurs français, Max Amphoux s’était également impliqué dans de nombreuses démarches d’intérêt général. L’Irma, dont il fut vice-président de 96 à 99, se joint aux nombreux témoignages de tristesse et d’hommage qui commencent à circuler dans la profession.

Lorsqu’en 2007, il reçu « pour la seconde fois « le Grand prix Sacem de l’édition musicale, voici comment fut introduit le propos : « De même qu’il existe toute sorte d’artistes, il y a toutes sortes d’éditeurs. Des petits, des grands, des obscurs. Et puis, comme aurait dit son ami Etienne Roda-Gil, il y a Max Amphoux : inclassable, atypique, au point que citer son seul prénom suffit à l’identifier. Un « label » devenu synonyme de professionnalisme, de flair, d’indépendance et d’abord de… caractère car notre homme, libre comme dans la chanson du même titre, a du tempérament ! Toujours sur le pont depuis plus de quarante ans, toujours en verve et parfois même en pétard. Max est à sa façon une légende de la profession, cachant sous un tempérament bien trempé une vraie pudeur ».

Sur le blog de Philippe Barbot.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU