Décès d’Henri Maurel, figure de l’électro

Publié le

Hommage

Henri Maurel, fondateur et président d’honneur de Radio FG, est décédé hier des suites d’une méningite à 58 ans. Créateur de la Techno Parade en 1998 et co-président de Technopol, il restera une figure emblématique de la promotion des musiques électroniques.

Henri Maurel a mené une carrière administrative depuis les années 1980 (ministère des Finances, de la Culture) : il avait notamment rejoint Jean-Jacques Aillagon en 2003 sur les questions ayant trait à la radio, la techno et aux mouvements d’avant-garde.
Ancien directeur de la communication et du mécénat au Centre des monuments nationaux, Henri Maurel occupait récemment les fonctions de chargé de mission auprès de la Délégation aux Arts Plastiques, et particulièrement des Centres d’art.

Mais c’est surtout son action en faveur des musiques électroniques qui restera en mémoire des acteurs de la musique. En participant à la fondation de Radio FG (Fréquence Gaie, devenue FJ DG Radio depuis) en 1989, il inscrit la station dans une position novatrice de promotion des musiques électroniques nouvelles.

En 1997, en tant qu’administrateur de l’association Technopol, Henri Maurel avait contribué à l’élaboration de la circulaire inter-ministérielle qui a reconnu la musique techno comme un élément culturel et artistique à part entière.
Il avait également participé à la création avec Jack Lang, de la Techno Parade de Paris en 1998.

Dans une interview réalisée par l’Irma en septembre 2009 à l’occasion du focus "De l’électro qui parade", 11 ans après la première Techno Parade, Henri Maurel se félicitait, malgré la révolution du web et la crise économique en marche : "Rétrospectivement, je suis persuadé que toute cette énergie volontariste déployée, notamment par toute notre implication bénévole, a sauvé la scène française qui y a puisé la confiance dans son avenir. " Que cette énergie soit transmise et perdure...


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU