Victoires de la musique 2013 : audience en berne, C2C fois 4

Publié le lundi 11 février 2013

Récompense

Les 28e Victoires de la musique se sont déroulées au Zénith de Paris vendredi 8 février dernier. Avec une audience encore en baisse, la cérémonie peine a trouver son rythme de croisière. Cette année, les grands vainqueurs sont les nantais de C2C.

Les Victoires de la musique n’en finissent pas d’être repensées, relookées, reboostées par un changement d’animateur... En 2011, une scission en deux soirées a même été tentée, mais rien n’y fait, les audiences restent en berne. La soirée, retransmise en direct sur France 2, France Inter et France Bleu ne convainc pas les téléspectateurs. Au moment où la filière continue d’insister sur le problème de la place réservée à la musique dans les médias traditionnels, ce n’est pas une bonne nouvelle.

Une audience toujours en baisse

France 2 avait pourtant anticipé le coup, pour ne pas répéter le scénario de l’an passé, qui avait vu la concurrence de The Voice plomber les chiffres de l’audimat de la soirée. La production avait donc décidé de procéder à quelques changements. Mais même déplacées au vendredi soir, et présentées par le duo Laurent Ruquier- Virginie Guilhaume, les Victoires n’ont pas séduit : 2,4 millions de téléspectateurs, représentant 11,5% de part d’audience (2,5 millions de téléspectateurs en 2011). Le plus bas niveau depuis la création de la cérémonie... Dans le même temps, M6 rassemblait 4,6 millions d’auditeurs (pour la série NCIS) et TF1 6,2 millions (pour la première de Splash).

Il n’en faut pas plus pour revoir surgir la critique principale faite chaque année aux Victoires : la déconnexion entre les goûts du public et ceux des professionnels appelés à voter pour désigner les lauréats. De même, l’amorphisme du public du Zénith de Paris a largement été fustigé sur les réseaux sociaux.

Et de 4 pour C2C

Sans contestation possible, et sans surprise, les grands gagnants de cette 28e édition sont les nantais de C2C, avec 4 trophées dans la musette  : groupe ou artiste révélation du public, groupe ou artiste révélation scène, album de musiques électroniques ou dance, et meilleur clip de l’année. Le groupe, "Coup2Cross" pour les intimes (en référence au cross fader de la mixette utilisée par tous les DJs et scratcheurs) est une fusion du groupe de jazz hip hop Hocus Pocus et de Beat Torrent.

Le reste du palmarès se partage entre valeurs sûres (Oxmo Puccino, Camille, Dominique A), nouvelles têtes déjà bien implantées (Shaka Ponk), et actrice en reconversion (Lou Doillon). La soirée a également permis de remettre trois Victoires d’honneur à Véronique Sanson pour ses 40 ans de carrière, ainsi qu’à Sheila et Enrico Macias, qui a poussé la chansonnette en compagnie de Khaled.

Repartis bredouille : M, malgré sa tentative de mettre le feu au timide Zénith avec son nouveau single Mojo, Benjamin Biolay, ou encore Orelsan, pour beaucoup grand favori, Sexion d’assaut, Tal ou encore les BB Brunes, Céline Dion et Raphaël.


Le palmarès complet :

- Artiste interprète masculin : Dominique A
- Artiste interprète féminine : Lou Doillon
- Groupe ou artiste révélation du public : C2C
- Groupe ou artiste révélation scène : C2C
- Album de chansons : La Place du fantôme - La Grande Sophie
- Album rock : Can be late - Skip the use
- Album de musiques urbaines : Roi sans carrosse - Oxmo Puccino
- Album de musiques du monde : Folila - Amadou & Mariam
- Album de musiques électroniques ou dance : Tetra - C2C
- Chanson originale : Allez allez allez - Camille
- Spectacle musical/tournée/concert : The geeks tour - Shaka Ponk
- Clip de l’année : FUYA - C2C



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU