Vers la prolongation des aides à l’emploi des jeunes

Emploi

Les aides exceptionnelles à l’apprentissage et aux contrats de professionnalisation, qui doivent normalement prendre fin au 30 juin prochain, devraient être prolongées jusqu’à la fin de l’année. En revanche, le dispositif d’aide à l’embauche des stagiaires ne connaissant ne sera pas prorogé.

Cette information a été annoncée lors du Sommet social à l’Elysée, le 10 mai, et reprise sur le site des Tpe-pme.com :

Depuis plus d’un an, les employeurs recrutant des jeunes peuvent, sous certaines conditions, bénéficier de primes exceptionnelles, à savoir :
- une double aide financière en cas de conclusion d’un contrat d’apprentissage (une prime destinée à compenser les cotisations sociales restant dues et une prime de 1 800 € maximum) ;
- une prime de 1 000 ou 2 000 € en cas d’embauche d’un jeune en contrat de professionnalisation à durée indéterminée ;
- et enfin, une prime de 3 000 € maximum s’agissant de l’embauche d’un ancien stagiaire en contrat à durée indéterminée.
Plus d’infos :
- Aide à l’embauche des ’jeunes’ et des stagiaires (18 juin 2009)
- Plan "jeunes" pour l’emploi (17 septembre 2009)

Normalement, toutes ces primes exceptionnelles doivent disparaître au 30 juin 2010. Cependant, en raison du succès des dispositifs d’aides à l’apprentissage et au contrat de professionnalisation, leur prolongation jusqu’à la fin de l’année vient d’être annoncée par les pouvoirs publics lors du sommet social du 10 mai dernier.

À noter : le dispositif d’aide à l’embauche des stagiaires ne connaissant en revanche pas un succès véritable, il ne sera pas prorogé.

Source


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU