Une plate-forme d’aide pour les artistes parisiens au RSA

Publié le jeudi 18 mars 2010

Aides

Cette nouvelle plate-forme favorise la concrétisation professionnelle du projet et l’autonomisation financière des artistes allocataires et porteurs de projets et vient en complément des programmes départementaux d’insertion (PDI).

Cette « plate-forme d’appui aux artistes » est créée dans les secteurs des arts plastiques et photographie, métiers de l’audiovisuel, métiers de l’écrit, spectacle vivant, en complémentarité des services de Pôle Emploi chargés de l’accompagnement des intermittents du spectacle.

La plate-forme d’aide à l’insertion des artistes a pour missions :
- d’offrir un suivi individuel sur deux ans aux artistes allocataires ayant un projet artistique à mener ;
- d’apporter un appui technique aux travailleurs sociaux qui suivent les artistes allocataires du RSA.

Cet accompagnement se fait sur deux ans avec des entretiens individuels (au minimum deux fois par mois) ; ateliers de recherche d’emploi ; puis la seconde année : bilan approfondi, pistes de reconversion, emplois alimentaires.

Les allocataires du RSA se tourneront vers leur travailleur social pour bénéficier des prestations de la plate-forme d’appui aux artistes.

En outre, un volet porte sur l’appui technique aux travailleurs sociaux qui suivent les artistes allocataires du RSA, via :
- l’expertise des projets ;
- l’organisation d’ateliers ;
- la formation des travailleurs sociaux du Département ;
- la veille sur les projets artistiques et culturels parisiens ;
- la mise en relation avec des professionnels & des lieux ressources.

La plateforme s’appuie sur des prestataires ciblés pour un accompagnement personnalisé des allocataires :

- Altermédia (www.altermedia.org)
- Actemploi (www.actemploi.fr)
- Le S.O.C.L.E. (http://atelierencommun.free.fr/)
- Le Troisième Pôle (www.letroisiemepole.com)

18 478 allocataires du RMI inscrits à Pôle Emploi (source : Pôle Emploi Paris), dont 3 583 inscrits sur un métier du spectacle, soit 19% :

- 27% sont artistes dramatiques ;
- 20% sont artistes de la musique et du chant ;
- 4% relèvent du secteur de la danse ;
- 15% de la mise en scène et de la réalisation ;
- 9% de la production de spectacles ;
- 4% sont des professionnels de l’image ;
- 4,5% des professionnels de l’image et du son.

5 968 professionnels parisiens des arts graphiques et plastiques assujettis à la Maison des Artistes (c’est-à -dire déclarant moins de 7 500 euros par an de revenus artistiques) au 31 décembre 2008(source : la Maison des Artistes)
51 736 allocataires du RMI au 31 mars 2009 (source : Département de Paris), dont 8 000 déclarent un projet artistique.

Plus d’informations


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU