Un service de remplacement pour les disquaires parisiens

Publié le lundi 15 juin 2015

Emploi

La Maison de l’emploi de Paris vient de mettre en place un service de remplacement pour des disquaires (et libraires) parisiens, pour permettre aux gérants de ces petits commerces de se dégager du temps pour développer leur activité et mieux concilier leur vie personnelle et professionnelle.

Après 6 mois de préparation, le service de remplacement pour les commerces culturels de proximité, porté par la Maison de l’emploi de Paris (Mep), est aujourd’hui opérationnel. Le principe est simple : en fonction des besoins, un vendeur/collaborateur remplaçant qualifié vient fournir un appui ponctuel, ou assurer un remplacement, permettant de se consacrer à d’autres projets sans devoir fermer boutique. Pour y accéder, il faut adhérer au groupement d’employeurs Paris Mix Group’Emploi.

Par rapport à l’embauche en direct, le système, dont la gestion administrative du contrat de travail et la gestion RH (gestion du planning, suivi du salarié) sont assurées par Paris Mix Group’Emploi, offre la possibilité de confier moins de 24 heures de travail hebdomadaire si le besoin est moindre. De plus, les coûts de l’embauche sont mutualisés. Et le commerce a l’assurance d’accueillir chaque fois le même professionnel. Enfin, l’adhésion au groupement d’employeurs permet d’accéder aux compétences des autres salariés du groupement (comptable, webmaster).

Nathalie Roux, responsable observation et anticipation des mutations économiques pour la MEP, explique ainsi au site Actualitté : « pour les gérants de ces petits commerces, la prise de congés peut devenir particulièrement complexe. Quand on travaille 70 à 80 heures par semaine, des problèmes de santé surviennent. Prendre du recul par rapport à son activité, se rendre à des salons professionnels est difficile. Suivre une formation implique de fermer la boutique durant une ou plusieurs journées et occasionne une perte de chiffre d’affaires ». Analog Collector et Music avenue Paris sont les premiers disquaires à recourir au service.

>> Pour en savoir plus


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU