Tables rondes au Paris Hip Hop Winter

Hip Hop

Rencontre

En marge de la programmation du festival, Paris Hip Hop Winter propose plusieurs rencontres et débats sur le business du rap du 2 au 14 décembre.

Porté par l’association Hip Hop Citoyens, Paris Hip Hop Winter est une déclinaison hivernale du festival mère qui s’attache plus particulièrement à faire découvrir et à mettre en avant la jeune garde du rap français et international.

En parallèle du festival, des conférences feront intervenir des professionnels et des artistes autour de plusieurs sujets :

2 décembre à La Bellevilloise

Avec :
• Habib Labachi, Chaos Productions
• Ruddy Aboab, Nova, Rock en Seine
• Davidson, Davidson présents La Dictature (producteur de Jok’Air)
• Isma (Manager de Jok’Air)
• Jok’Air (artiste rap)
• Simon Lartigue, Auguri (Angele, Niska, Koba LaD, Tsew The Kid, Rich The Kid, Sopico...)

11 décembre à FGO-Barbara

Avec l’équipe de l’Abcdr du son :
• Ouafa Mamèche,
• Sébastien Darvin,
• Brice Bossavie
• Raphaël Da Cruz

12 décembre à La Gaîté Lyrique

Avec :
• Oriana Convelbo, Neuve Universal
• Julien Thollard, Universal Publishing
• DST (Booba, Ninho, Lacrim…)
• Everydayz (Nemir, Jazzy Bazz, Camelia Jordana...)

13 décembre à Kantar

Avec :
• Sébastien Perrier, Directeur Communication & Partenariats de Sony Music
• Martin Vachiery, Fondateur et Rédacteur en Chef de Check
• Christophe Manceau, Directeur du Planning Stratégique de Kantar

14 décembre à La Bellevilloise

Avec :
• Noémie Lambert, Spinnup France
• Hype, Promo Manager chez AWA , artiste
• Iris Abatan, Believe Distribution Services
• Narjes Bahhar, Deezer

14 décembre à La Bellevilloise

Avec :
• Nicolas Rogès, auteur pour les éditions Le mot et le reste
• Sébastien Darvin, journaliste chez l’Abcdrduson.com
• Antoine Bosque, co-fondateur de BACKPACKERZ et chroniqueur dans Rap Explorerz

Présentation du Paris Hip Hop Winter

Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU