TPLM : "Non à l’abaissement du plafond de la taxe sur les spectacles de variétés"

Publié le

Spectacle

Dans un communiqué, Tous pour la musique déplore l’inscription au projet de loi de finances 2014 de l’abaissement du plafond du produit de la taxe sur les spectacles de variétés dont bénéficie le CNV, Centre national de la chanson, des variétés et du jazz. Elle demande au gouvernement. Elle demande le retrait de cette disposition, qui met en danger le devenir de l’établissement.

Communiqué


TPLM : "Non à l'abaissement du plafond de la taxe sur les spectacles de (...)

« NON A L’ABAISSEMENT DU PLAFOND DE LA TAXE SUR LES SPECTACLES DE VARIETES »

L’association « Tous pour la musique » (TPLM) déplore vivement l’inscription en projet de loi de finances pour 2014 de l’abaissement de plus de 10% du plafond du produit de la taxe sur les spectacles de variétés dont bénéficie le CNV, Centre national de la chanson, des variétés et du jazz.

Cette disposition met en danger le devenir d’un établissement public dont les missions d’intérêt général sont pourtant essentielles à la préservation et au développement du spectacle musical et de variétés , alors même que celui-ci connaît de nombreuses et graves difficultés notamment liées à l’insuffisance de ressources financières disponibles, et que la filière musicale est toujours dans l’attente, de la part des pouvoirs publics, d’un soutien d’envergure à la mesure des défis actuels.

TPLM s’associe par conséquent à l’ensemble des organisations de salariés et d’employeurs du secteur ainsi qu’aux fédérations et associations d’élus qui ont exprimé leurs protestations et leur inquiétude la plus vive devant une telle mesure, notamment par l’adoption d’une motion votée le 16 octobre dernier par le conseil d’administration du CNV.

Elle demande par conséquent au Gouvernement et au Parlement de prendre toutes initiatives pour la retirer, afin de permettre la poursuite du développement d’un établissement public dont la taxe sur les spectacles constitue, il faut le rappeler, la principale ressource, en l’absence quasi-totale de subventions publiques, et qui met en œuvre avec constance et succès depuis plusieurs années le mécanisme du fonds de soutien dont l’efficacité n’est plus à prouver.


A propos de « Tous pour la musique » : www.touspourlamusique.org
L’association « Tous pour la musique » fédère toutes les professions de la musique. Les membres qui la composent sont : ADAMI, CSDEM, MMFF, PRODISS, SACEM, SCPP, SFA, SNAC, SNAM, SNEP, SPPF, UNAC, UPFI, BUREAU EXPORT, CNV, FCM, FRANCOPHONIE DIFFUSION, IRMA.



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU