TPLM : CNV élargi, "une priorité du ministère de la Culture"

Publié le jeudi 13 mars 2014

Politique culturelle

L’association Tous pour la musique, qui regroupe les acteurs de la filière musicale a été reçue par Aurélie Filippetti à propos de l’élargissement des compétences du CNV. Elle se félicite que ce sujet soit désormais "une priorité du ministère de la Culture".

Communiqué


CNV élargi : TPLM reçu par la ministre de la culture

L’organisation Tous Pour La Musique (TPLM), au nom de la filière musicale, a été reçue hier 12 mars 2014 par Aurélie Filippetti au sujet de l’annonce récente de la ministre d’un élargissement des missions du Centre National des Variétés et du Jazz (CNV).

TPLM constate avec satisfaction que ce sujet est désormais une priorité du ministère de la culture. La maitrise du dossier par la ministre est un signal encourageant vis à vis d’une filière qui demande à être accompagnée dans sa transition numérique. Depuis plusieurs années, les acteurs de la musique réclament la mise en place d’outils adaptés permettant le maintien d’une diversité musicale aujourd’hui menacée, tant artistique qu’économique.

Il a été entendu que ce projet pourra s’inspirer des données produites lors des missions de préfiguration du Centre National de la Musique (CNM), qui devront être actualisées, et qu’il s’appuiera sur des moyens ne mettant pas en péril les ressources d’autres secteurs culturels.

A ce stade d’avancement, TPLM rappelle que la création d’un dispositif puissant d’accompagnement à la transition numérique de la filière musicale était une promesse du candidat François Hollande. Une confirmation par le Président de la République de cet engagement serait aujourd’hui particulièrement bienvenue. Nous sollicitons de plus auprès d’Aurélie Filippetti un nouveau point d’étape à l’occasion du Printemps de Bourges du 22 au 27 avril.



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU