Sur papier et en ligne, Lylo est de retour !

Publié le

Media

Après une absence de près de deux ans, l’agenda concert bien connu des franciliens revient, après avoir trouvé un repreneur. Un magazine papier bimensuel, un site, un blog et une appli, Lylo revient dans les poches et les smartphones de toutes celles est ceux en quête du bon concert.

Sur papier et en ligne, Lylo est de retour !Lylo, c’est le petit agenda de poche que les franciliens et les bretons se procuraient pour trouver leur prochain concert. Disparu depuis octobre 2012 en version papier, il refait surface, et peau neuve. Cette résurrection, on la doit à Jean-Luc Visciano, qui a repris le titre, pour lui insuffler une nouvelle jeunesse. Musicien entrepreneur, il ne vient ni du secteur musical, ni de la presse. Ancien directeur financier et directeur général de PMEs, passé par le conseil, il a d’abord commencé par financer les projets des autres, comme business angel. Avant de tenter l’aventure, le dépôt de bilan de Lylo lui offrant l’opportunité d’allier entrepreneuriat et passion. Il reprend donc une entreprise moribonde, mais qui bénéficie d’une image de marque connue et bien identifiée. Pour la faire évoluer, online et offline.

Tiré à 70 000 exemplaires, recentré uniquement sur l’Ile de France, et disponible dans près de 350 lieux (salles de concerts, bars, lieux ressource...), Lylo avance un modèle économique classique : un financement par la publicité, sur le magazine et en ligne.

Un magazine multisupport

Pour être en phase avec son temps, et ne pas rééditer les échecs de la précédente version, qui avait manqué son virage numérique, Lylo se décline désormais sur plusieurs supports : le magazine papier, bien sûr, mais prolongé et augmenté d’un site, d’un blog et d’une application smartphone. Comme l’explique Jean-Luc Visciano, « nous nous sommes concentrés sur l’aspect numérique. Nous avons également réactivé une communication volontaire en ligne (newsletter, réseaux sociaux…). Le positionnement général de Lylo est plus celui d’un guide que celui d’un simple agenda. Ce qui veut dire enrichir l’information sur des lieux, des artistes. On y trouve des coups de cœur, des interviews de professionnels, des dossiers thématiques… » Avec toujours la possibilité d’annoncer un concert, via un formulaire en ligne.

C’est aussi le grand changement dans la ligne éditoriale : Lylo n’est plus un simple agenda, mais bien un magazine, avec des articles, des interviews et un dossier thématique. Le premier numéro propose ainsi un état des lieux de la scène rock parisienne, avec une carte des cafés concerts, un entretien avec Charlélie Couture, et des articles sur les 10 ans du label No Format ! ou encore sur l’arrivée du rap à Paris. « Ressortir un simple agenda papier serait suicidaire, même si cela reste le cœur de l’identité de Lylo. Il y a encore beaucoup de gens pour qui il est plus facile de sortir un magazine que de dégainer son Smartphone… Sans parler des aléas de connexion… », explique Jean-Luc Visciano.

L’application, disponible également gratuitement sur Android et Apple store, propose une recherche par date, style de musique, lieu, ou encore par distance maximale, à partir de la géolocalisation de l’utilisateur.

Le prochain numéro, qui sortira en janvier, bénéficiera d’une pagination plus importante. Des réflexions sont en cours pour les prochains développements : services premium pour les internautes, service de petites annonces en ligne, des numéros spéciaux en papier... Nul doute que nombre d’amateurs de concerts retrouveront avec plaisir le petit livret dans leurs lieux de sortie préférés !


Découvrir le nouveau Lylo


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU