Succès pour la première édition des GAMdays

Publié le mercredi 19 novembre 2014

Rencontre

Vendredi 7 novembre, la GAM (Guilde des artistes de la musique) organisait la première édition des GAMdays. Avec pour thème "L’artiste à l’ère libre", cette journée a vu échanger artistes et startups de la musique, et a réuni tous les acteurs de la filière pour parler prospective. Revivez en mots et en image cette journée.

La Guilde des artistes de la musique (GAM) avait convié l’ensemble des acteurs de la filière musicale pour échanger et réfléchir ensemble à l’avenir. « Nous sommes déterminés à faire des GAMdays un rendez-vous annuel reconnu au sein de la filière, un lieu d’échange ouvert à tous pour faire avancer positivement l’industrie de la musique à l’ère du digital. Car cela s’est avéré nécessaire ! » explique Axel Bauer, Président et fondateur de la GAM. Les échanges ont révélé que les artistes se posent encore de nombreuses questions sur le numérique. La journée était donc l’occasion de créer le débat en engageant la discussion.

Les startups à la rencontre des artistes

La journée a commencé par une salle comble au Numa. 80 personnes ont ainsi pris part à l’échange entre artistes et startups sur le thème : comment émerger, produire et vivre de son talent grâce aux nouveaux outils digitaux ? 7 Startups, sélectionnées par la GAM pour la pertinence de leur proposition, la pérennité de leur business model et leur éthique envers les artistes étaient présentes : SoundsGood, qui permet aux artistes de partager leurs playlists et faire connaître leur univers musical ; AIR, le studio virtuel en qualité HD ; Uniquesound, le matchmaker 2.0 entre compositeurs et marques ; Bandsquare, qui se propose de transformer les fans Facebook en partenaires de tournées ; Soonvibes, découvreur de talent ; Trax-Air, une technologie qui va chercher les royalties ; et enfin Expressive, qui entend faire retrouver la sensibilité d’un instrument acoustique quand on compose sur ordinateur.

La matinée s’est achevée par un déjeuner au foyer historique de la Gaîté lyrique, en présence d’artistes, de professionnels, d’institutionnels, de startups et de journalistes.

The music we want !

L’après-midi, introduite par le président de la Gam Axel Bauer était quant à elle consacrée à un grand débat prospectif : le digital, quelle opportunité pour la musique ? Plusieurs artistes, comme Tom Novembre, Mathieu Boogaerts, Tété, Jil Caplan, Jean Fauque ou encore Loane étaient présents. Modéré par Benjamin Petrover, journaliste chez i-télé, il a vu s’échanger les conceptions de personnalités diverses : Stéphanie Boué, fondatrice de Faubourg Simone (Web radio basée à Paris), Antoine Guéna, chanteur du collectif 1995, Jeanne Bitker, directrice marketing France de Deezer, Allen Bargfrede, chercheur au Berkley College of Music, avocat et ancien manager
d’artistes, Adrien Aumont, co-fondateur de Kiss Kiss Bank Bank et Emmanuel Requier, développeur et hackeur. Un débat qui s’est terminé avec de longs échanges avec le public présent.

Pour rappel, la Guilde des Artistes de la Musique est une association qui réunit des artistes-musiciens de toutes sensibilités et générations confondues, désireux de replacer l’artiste au centre des discussions et décisions prises par et pour la filière musicale. Elle a été créée à l’initiative d’Axel Bauer, de Kent, d’Issam Krimi et de Suzanne Combo en Mars 2013.


Revoir le débat
Les acteurs originaux qui bouleversent la musique aujourd’hui
sur le site de la Gaîté Lyrique

Le livetweet de la journée



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU