Salle en copropriété : le projet du Bateau Ivre

Publié le mardi 18 janvier 2011

Spectacle

Lançant un appel pour des promesses de dons ou de parts sociales pour la Scic spécialement créée à cette occasion, le collectif "Ohé du bateau", pour la reprise participative du Bateau Ivre à Tours, innove dans l’initiative citoyenne.

Après presque 30 ans d’activité, le Bateau Ivre, salle de spectacles de la ville de Tours a fermé ses portes. Le lieu est aujourd’hui à vendre pour une somme minimum de 600 000 €.

Souhaitant créer à terme une structure de production sous forme de Scic pour soutenir ce projet coopératif de salles de concerts, une association, Ohé du Bateau, a été créée pour porter ce montage, en vue de récolter les dons et structurer les demandes.

Le postulat de ce collectif est le suivant : "La culture et le spectacle vivant sont de plus en plus malmenés, délaissés par les pouvoirs publics. Nous voulons prouver que des solutions citoyennes sont à inventer, que s’ouvrent devant nous tous les champs du possible, que dans une société dont on pointe du doigt l’individualisme, les actions participatives, la convivialité et le partage ont toujours droit de cité."

Aussi, le projet défendu pour cette salle est le suivant : "Le « Nouveau Bateau » sera un lieu où pourront se produire des artistes professionnels proposant des spectacles à jauges modérées (200-400 places), des spectacles plutôt intimistes (cabaret, cirque, théâtre, chanson, musiques actuelles, arts plastiques, cinéma, exposition, littérature, marionnettes), avec des rendez-vous réguliers (spectacle jeune public un mercredi sur deux puis tous les mercredis) mais aussi un lieu de rencontres et de débats de société en collaboration avec l’Université François Rabelais, l’Université Populaire et toutes associations et organismes associés au projet."

Plus d’informations sur le site de l’association Ohé du bateau.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU