Rencontres Européennes de l’Adami : les synthèses des tables rondes sont en ligne

Publié le mercredi 12 décembre 2012

Rencontre

Les 6 et 7 décembre, le casino de Cabourg accueillait, pour la treizième année, les Rencontres Européennes de l’Adami. Retrouvez les synthèses des trois ateliers.

Les synthèses des trois ateliers proposés dans le cadre des 13es Rencontres Européennes de l’Adami des 6 et 7 décembre derniers sont en ligne. L’occasion de se replonger dans les réflexions et les riches échanges qui ont donné vie au casino de Cabourg pendant 48 heures.


>>Lire les synthèses des ateliers


Premier atelier

Numérique, mondialisation et diversité sont dans un bateau…

L’économie est entrée dans une phase irréversible de mondialisation. La culture subit directement les effets de ce mouvement, accentué par l’essor des réseaux et la révolution numérique.
En convergeant dans la sphère culturelle et en facilitant l’accès et la circulation des œuvres ces deux phénomènes ne provoquent-il pas des effets néfastes à la diversité culturelle ?

Deuxième atelier

Qui veut la peau des cercles vertueux ?

Taxe sur les billets de cinéma, rémunération pour copie privée mais aussi régime de l’intermittence et, pourquoi pas la sécurité sociale, sont tous des mécanismes qui mettent en œuvre des formes de solidarité pour protéger équitablement, qui la création, qui des emplois réputés précaires, qui les moins bien portants d’une communauté, d’un pays.
La France est championne toutes catégories de ces mécanismes vertueux. Ils sont le socle de bien des fondements de notre République. Or, à Bercy, à Bruxelles et dans les états-majors de nombreuses méga entreprises, on voit les choses autrement. Un marché totalement ouvert, « libéré », pourrait-il devenir le nouveau garant d’équilibres fragiles entre liberté et diversité, entre succès populaire et audace créatrice ? Qui veut la peau des cercles vertueux ? Quel autre modèle pourrait plus sûrement encore préserver dans le monde de la culture cet écosystème ? Les artistes en doutent. Le marché l’assure. Débat !!!!

Troisième atelier

Agents, mandataires, SPRD, agrégateurs : au service ou aux frais des artistes ?

Depuis quelques années, les sociétés de gestion collective sont confrontées à une situation de concurrence nouvelle En effet, Les évolutions technologiques et la mondialisation ont donné naissance à de nouveaux intermédiaires : essentiellement le mandataire et les agrégateurs. La profession d’agent a dû elle-même évoluer de manière significative. Quels en sont les bénéfices pour les artistes ?


>>Lire les synthèses des ateliers



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU