Reconduit à la présidence de l’Upfi, Stéphan Bourdoiseau interpelle le Gouvernement (màj)

Publié le lundi 11 juin 2012

Musique enregistrée

Le syndicat des producteurs indépendants vient de reconduire son président, Stéphane Bourdoiseau pour un second mandat de 2 ans. Il en profite pour appeler le Gouvernement "à des décisions rapides et claires", notamment sur la création du Centre national de la musique.

L’assemblée Générale de l’UPFI vient de procéder à l’élection des membres de son Conseil d’Administration. Le nouveau Conseil d’Administration qui s’est constitué a élu Stephan Bourdoiseau, Président de Wagram Music, pour un second mandat d’une durée de 2 ans.

Dans un communiqué de presse publié aussitôt, ce nouveau Conseil interpelle le Gouvernement pour qu’il agisse "préalablement au lancement du vaste chantier de l’Acte II de l’Exception Culturelle" sur :

- la prolongation du crédit d’impôt à la production phonographique qui arrive à échéance fin 2012 ;

- la concrétisation de l’engagement pris par François Hollande en faveur de la création du CNM et qui "constitue une formidable initiative pour préserver la diversité culturelle et accompagner la filière musicale dans sa mutation économique"

Dans une interview accordée à nos confrères des Echos.fr, Stéphan Bourdoiseau précise qu’il "n’imagine pas que le projet de création du CNM puisse être abandonné." Il poursuit en mettant la pression sur le nouveau gouvernement. En effet, s’il juge "légitime" que la nouvelle équipe prenne le temps de "s’assurer que le projet correspond à ses objectifs", il juge impensa ble de repousser la création de l’établissement à 2014, et demande son inscription dans la loi de Finance 2013.


Le communiqué de l’UPFI :



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU