Radios : le seuil anti-concentration divise

Économie - Business Media

Media

Afin d’appuyer le relèvement du seuil anti-concentration applicable aux radios, les 4 grands groupes radio privés français ont formé le Bureau de la radio en mars dernier. À l’inverse, six réseaux musicaux viennent de créer le Réseau des indépendants pour défendre la diversité du paysage radiophonique et le maintien de ce seuil.

Le calcul du seuil anti-concentration en radio est à l’ordre du jour depuis septembre et la publication du rapport Giazzi qui préconisait un relèvement de ce seuil. Ce seuil est actuellement fixé à 150 millions par la loi Carignon de 1994, c’est-à -dire qu’une radio ne peut contrôler différents réseaux desservant plus de 150 millions d’habitants.

En créant le Bureau de la Radio, les 4 grands groupes radio privés français (qui regroupent 12 stations à savoir RTL, NRJ, Europe 1, Nostalgie, Fun Radio, RMC, Virgin Radio, RTL2, RFM, Chérie FM, Rire & Chansons et BFM Radio) ont souhaité accompagner l’idée d’un relèvement de ce seuil. Propos relevés sur RadioActu, Jean-Paul Baudecroux, PDG de NRJ Group, a ainsi indiqué qu’un courrier proposant un seuil à 200 millions d’habitants avait été adressé au Premier Ministre. Pour Axel Duroux, président du directoire de RTL, on "ne peut pas continuer à nous limiter dans notre développement. Il y a des économies d’échelle à faire et il n’est pas normal que les seuils n’aient pas été relevés."

La réaction de certains "gros" indépendants, et notamment de la filière radiophonique musicale, ne s’est pas fait attendre. Jazz Radio, MFM, Radio Classique, Radio Nova, Skyrock et TSF Jazz, qui représentent plus de 6 millions d’auditeurs quotidiens, se sont unis pour créer les Réseaux indépendants. Se situant "entre les grands groupes nationaux et les radios locales et régionales", ces radios estiment que le relèvement du seuil pourrait remettre en cause le pluralisme du paysage radiophonique français et demandent à ce qu’un large débat soit mis en place entre tous les acteurs avant qu’une décision soit prise sur ce plancher anti-concentration.

Plus d’infos sur les Réseaux indépendants
Plus d’infos sur le Bureau de la radio


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU