RUMBA CONGOLAISE

Elaboré au début des années 50 dans les capitales jumelles des deux Congos (Brazzaville et Léopoldville devenue Kinshasa), ce style s’inspire des musiques cubaines avant d’évoluer progressivement vers un genre africain à part entière, caractérisé par les harmonies chantées en lingala, l’importance des guitares électriques rythmique et soliste, la ponctuation des cuivres, les percussions et l’absence de batterie.



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU