Qwartz miniMarkets

Musiques électroniques

Salon

Qwartz annonce le lancement des Qwartz miniMarkets dédiés aux labels indépendants, un rendez-vous mensuel destiné à renforcer les liens
entre les acteurs des "musiques nouvelles", le public et la presse. Le premier se
tiendra le samedi 19 septembre

Prenant la forme de salons, ces rendez-vous
rassembleront, chaque mois, 12 labels indépendants autour d’un débat et d’une programmation
musicale et audiovisuelle. L’objectif est de valoriser les labels indépendants et de dynamiser leur
économie.

Présentation des miniMarkets par le Qwartz


Les Labels indépendants des musiques nouvelles
Tandis que la crise du disque sévit et s’abat sur l’industrie musicale, les ventes des labels
indépendants restent stables. Ces derniers survivent du fait de leur spécificité musicale, de
leur capacité à développer de nouveaux modèles, de nouveaux formats, d’expérimenter. Les
musiques électroniques et nouvelles représentent en effet un vivier de l’innovation et du
risque artistiques : 10 000 labels à travers le monde et 80 styles musicaux.
Le très grand nombre de références sorties chaque année fait montre de leur dynamisme « 
ils représentent 90% de la création originale en France. Les albums, vinyls, LP, EP et autres
objets sonores publiés sont des objets rares, dont l’édition est limitée. Leur qualité artistique
réside dans l’excellence des contenus comme dans la beauté, ou l’ingéniosité, des
packagings.

Le Qwartz miniMarket


Le Qwartz miniMarket sera présenté de manière régulière, une fois par mois, de midi à 
minuit. Cet événement est destiné à renforcer les liens entre les labels indépendants des
musiques nouvelles, le public et la presse. Seront sélectionnés chaque mois sur proposition
des labels, douze exposants. Une programmation musicale et audio-visuelle clôturera
chaque miniMarket et un débat animé par un modérateur de choix aura lieu dans la journée.
Ces rendez-vous préfigureront le Marché des musiques nouvelles et des arts associés
organisé les 2 et 3 avril prochains.
Labels, netlabels, maisons d’éditions, collectifs d’artistes sont tous les bienvenus. Editions
limitées, collectors et nouvelles sorties sont privilégiés et il est demandé de pratiquer des
prix inférieurs aux prix publics. Chaque miniMarket propose une écoute publique d’un album
work in progress auprès des 1 170 membres de la Société de Curiosités afin de recueillir leur
avis.

Programme du 19 septembre


— Midi : Ouverture des Portes
— 14h : Présentation de Yoook par son fondateur Camille Harang
— 15h-16h : Présentation par François Nowak, Directeur Administratif et Financier de la
SPEDIDAM et Olivier Hugot, Avocat spécialiste de la propriété intellectuelle : « Le rôle
des Sociétés de Perception et de Répartition des Droits (SPRD) & les modes de
rémunération des artistes et producteurs’

— 17h30-19h : Signature par Bernard Parmegiani de son coffret (Ina / GRM)
— 21h : LIVES

Toute la journée :

— Exposition PhonoPhoto (TRACE Label) work in progress
Le projet PhonoPhoto associe son et image : cliquer sur la photographie fait entendre la
phonographie. Une expérience de la dérive du regard et de celle de l’écoute conjuguée.
— Installation sonore de Colin Johnco, François Brunet et Prison Food Sucks (LEEP/CEJ)

L’entrée est libre et gratuite

Le lieu
La Société de Curiosités est un lieu privé dans Paris dédié aux expérimentations artistiques.
9 Cité des Trois Bornes - Paris 11 (Métro : Parmentier / Goncourt)

Plus d’info


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU