Quotas : 10 organisations saluent la solution de compromis proposée par Audrey Azoulay

Musique enregistrée

Dans un communiqué, les artistes et les professions de la musique, par le biais de 10 organisations, saluent l’initiative de la ministre de la Culture Audrey Azoulay d’avoir organisé une nouvelle concertation avec toutes les parties concernées. Concertation qui a abouti à un compromis.

Communiqué


Quotas de chanson française et diversités musicales : les artistes et les professions de la musique saluent la solution de compromis proposée par la Ministre de la Culture et de la Communication.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi Liberté de la création, architecture et patrimoine, les artistes, auteurs, compositeurs, éditeurs de musique, producteurs phonographiques et producteurs de spectacle saluent la proposition de la Ministre de la Culture et de la Communication visant à amender la mesure concernant les quotas radios, en faveur de la diversité musicale et de la francophonie.

Audrey Azoulay, qui avait entendu la très vive émotion soulevée au sein de la filière musicale par l’amendement sur les quotas radiophoniques introduit à l’Assemblée Nationale le 21 mars dernier, a depuis organisé une nouvelle concertation avec toutes les parties concernées.

Au terme de celle-ci, nos organisations saluent l’effort d’encadrement permettant à certaines radios, en contrepartie d’engagements forts et précis favorisant la diversité musicale, d’obtenir le cas échéant un aménagement de la règle des quotas. Nous considérons que le compromis proposé est le meilleur possible au service à la fois de l’amélioration indispensable de toutes les diversités musicales sur les ondes et d’une ambition forte pour la francophonie.

Les professionnels de la musique appellent donc les parlementaires à reprendre à leur compte la proposition de la Ministre.



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU