Pourquoi être un artiste 360 aujourd’hui ?

Publié le

Rencontre

Le centre musical Fleury Goutte d’Or - Barbara propose le 8 décembre une conférence sur le thème du DIY (Do It Yourself) : comment créer son propre modèle économique et devenir indépendant des systèmes productifs dominants ?

Pourquoi être un artiste 360 aujourd'hui ?

De décembre à juin 2013, FGO-Barbara propose un cycle de rencontres professionnelles autour du thème du DIY.

Pourquoi être un artiste 360 aujourd’hui ?

samedi 8 décembre, à 14h

Centre FGO-Barbara

Aujourd’hui, l’immense majorité des musiciens s’occupe elle-même de ses affaires et cette première conférence introductive permettra de comprendre les différentes étapes du développement d’un projet musiques actuelles, à travers le parcours de Sayem (producteur de musiques électroniques) qui dressera "son" état des lieux de l’industrie musicale aujourd’hui.

Seront abordés : l’identification du projet, le studio, la scène, les partenaires (manager / label / tourneur / attaché de presse), les différents types de contrats, l’auto-production, la distribution numérique et le rôle de l’artiste en 2013.

Cette introduction balaiera ainsi l’ensemble des thématiques qui seront ensuite traitées de façon plus approfondie, chaque mois, de janvier à juin 2013, dans le cadre du cycle DIY des rencontres professionnelles du Centre.

CYCLE DIY, RENCONTRES À VENIR...

- 26 janvier - le management (sous la forme d’un battle de managers)
- 9 février - la recherche de dates, les tremplins, les concours
- mars (date à venir) - l’autoproduction
- avril (date à venir) - les droits et la musique (droits d’auteur, droits voisins, contrats associés...)
- mai (date à venir) - stratégie, promotion, diffusion et rémunération de la musique sur le Web
- juin (date à venir) - la définition de l’univers artistique et de la relation aux médias


Sayem est un producteur de musique électronique.
Dès ses débuts, des artistes tels que Alexis HK, Miss Kittin ou Cassius font appel à lui pour remixer certains de leurs morceaux. Dans la foulée, Nokia lui commande un titre pour illustrer une campagne publicitaire TV mondiale. Le comité international organisateur de la coupe du monde de rugby à XV choisit l’un de ses titres pour promouvoir l’événement 2007 à la télévision.
À Paris, Sayem rencontre Jeff Dominguez (ingénieur du son de DJ Mehdi, Cassius, Cut Copy, 113, Diam’s, Oxmo Puccino, entre autres) qui mixera son premier album, Phonogénique, au studio Plus XXX.
En parallèle, Sayem travaille auprès d’autres artistes tels que La Caution, Naive new beaters, ou Benoit Dorémus .
En 2008, il est pré-sélectionné aux Victoires de la Musique, section Musiques électroniques ou dance de l’année. En 2009, il fait partie de la sélection du Fair, dispositif d’aide aux artistes en début de carrière.
Son deuxième album A City Gone Mad w/fever est sorti le 10 Octobre 2011 (disque primeur / EMI).


INFOS PRATIQUES
Groupes accomp. : gratuit
tarif réduit : 2 euros
tarif plein : 5 euros

FGO-Barbara
1, rue de Fleury
75018 Paris

Réservation auprès de Vanessa Escaiche : v.escaiche@fgo-barbara.fr


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU