Pour une concertation du secteur des musiques actuelles en Rhône-Alpes

Politique culturelle

En coopération avec les services de la région Rhône-Alpes et de l’Etat d’une part, et à la demande des représentants des musiques actuelles régionaux d’autre part, une concertation musiques actuelles en Rhône-Alpes a été engagée en octobre et se poursuivra jusqu’en juin 2009.

Cette concertation se déroulera dans un contexte formulé par les préconisations du CSMA et alors que la Nacre est le résultat de la fusion de l’Amdra (Agence musique danse théâtre Rhône-Alpes) et de l’Arsec (Agence Rhône-Alpes au service des entreprises culturelles).
Elle poursuivra un triple objectif :
- se réunir, échanger et imaginer de manière collective de nouvelles façons de travailler ensemble
- d’émettre des préconisations sur les problématiques et chantiers prioritaires à mener les 3 à 4 prochaines années à venir,
- d’élaborer un cahier des charges pour la mission musiques actuelles de la Nouvelle Agence Culturelle Régionale (Nacre)

Cette concertation sera articulée autour de deux initiatives :

1. Un temps de concertation par secteurs d’activités, d’octobre 2008 à avril 2009

Il a débuté le 8 octobre par une réunion des collectivités publiques
>> Lire le compte-rendu et se poursuit :

- le 12 janvier 2009 : Filière phonographique et Production musicale (Production et édition discographique, distribution, édition musicale, production et diffusion de spectacles, management) -
>> Lire l’introduction
>> Lire la synthèse.

- Date à confirmer : Enseignement et accompagnement des pratiques collectives

- Date à confirmer : Diffusion (lieux, associations programmatrice, festivals)

Le déroulement de ces rencontres est envisagé de la manière suivante :
- matinée : assemblée plénière, avec des interventions autour des problématiques et enjeux actuels des différents secteurs d’activités à l’échelle nationale et rappel de la structuration et accompagnement en région sur ces mêmes secteurs d’activités.
- après midi : déclinaison d’ateliers autour de problématiques spécifiques, avec des intervenants régionaux et/ou nationaux : échange d’expériences, définition des enjeux, besoins et pistes de travail à l’échelle collective, en en matière de formation, d’information, de concertation, de mutualisation.
Chaque atelier mobilisera un animateur et un rapporteur
- fin de journée : synthèse des ateliers et perspectives

Ces journées sont ouvertes à l’ensemble des professionnels de la filière musicale.

Certaines problématiques nécessitant la poursuite de la réflexion pourront donner lieu à d’autres rencontres, séminaires ou groupes de travail permanents dans le cadre de la mission musiques actuelles de la Nacre.

2. une étude socio-économique du secteur des musiques actuelles, d’octobre 2008 à avril 2009.

Parallèlement et de manière complémentaire, une étude socio-économique du secteur des musiques actuelles, sera réalisée par la Nacre jusqu’en juin 2009.
Cette étude sera réalisée auprès des structures musiques actuelles œuvrant dans le secteur de l’industrie musicale et de la diffusion :
- production et édition discographique
- distribution
- édition musicale
- production et diffusion de spectacles
- diffusion et programmation

Ses objectifs
Cette étude doit permettre un état des lieux quantitatif et qualitatif de ce secteur. Elle se doit de mettre en exergue des chiffres clés, des problématiques et des besoins en terme de développement sectoriel, d’émettre des préconisations dans l’optique d’accompagner la structuration et l’adaptation de cette filière musicale face aux évolutions actuelles.

Un chargé d’étude
Frank Oliver Schmitt est embauché sur une durée de six mois pour réaliser cette étude. Depuis 2006, il intervient en tant que chargé d’étude pour l’Arcade (Aix-en-Provence) où, après avoir conduit une étude sur les structures de développement et de diffusion des musiques actuelles en PACA, il termine actuellement une enquête sur la filière de la production musicale en PACA.
Il a par ailleurs été de 2000 à 2007 l’administrateur / chargé de production du label Ektic (label, touring, résidences de création autour des musiques novatrices) et présidant l’association La Truffe et les Oreilles, qui gère la SMAC La Tannerie de Bourg-en-Bresse. Il accompagne également des artistes (musiciens, danseurs) dans la conduite de leurs projets.

Un comité de pilotage
Mis en place en novembre, il aura en charge de suivre et valider les avancées de l’étude. Il est convenu qu’il se réunisse 3 fois et est composé de :
- un à deux professionnels de chaque secteur d’activités
- des représentants de la Nacre
- le chargé d’étude.
- un représentant de la Région Rhône-Alpes
- un représentant de la DRAC RA
- un universitaire

Ses restitutions
En fonction de l’avancement de l’étude, des rapports d’étapes et données pourront alimenter la réflexion dans le cadre de la concertation régionale, en fonction de l’avancement de l’enquête.

Les données et préconisations de l’étude seront restituées auprès de l’ensemble des acteurs du secteur, lors d’une assemblée plénière, en septembre 2009, dans le cadre de la concertation régionale.

Plus d’infos

Filière , Politique publique


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU