Nouvelle formation supérieure en musiques actuelles

Publié le jeudi 1er juillet 2010

Enseignement

Pour cette rentrée 2010, le Pôle d’enseignement supérieur de la musique en Bourgogne (Dijon) ouvre un nouvelle formation supérieure dans le domaine des musiques actuelles, préparant au diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM).

Créé en 2007, le diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM) sanctionne les études de 1er cycle supérieur des conservatoires supérieurs de musique et de quelques établissements habilités. Jusqu’en 2009, les formations concernaient l’ensemble du secteur "classique" et le jazz.

Dans le cadre de la réforme de l’enseignement supérieur dans le domaine culturel, il est maintenant possible de perfectionner une pratique instrumentale ou vocale en musiques actuelles. Ainsi, depuis 2009, la formation au DNSPM de musiques actuelles est assurée par le Conservatoire d’études supérieures musiques et danse (CESMD) de Toulouse.

Pour la rentrée 2010, un deuxième établissement permet de suivre cette formation supérieure, dans la spécialité de chanteur et instrumentiste dans les musiques actuelles : le Pôle d’enseignement supérieur de la musique en Bourgogne.

Cette formation, menée en partenariat avec le CRR du Grand Chalon, est placée sous la responsabilité de Claudia Phillips, chanteuse, formatrice au Studio des Variétés et présidente de l’Association française des professeurs de chant. Elle est accessible aux musiciens titulaires du baccalauréat (ou équivalent) et d’une expérience musicale avec un bon niveau instrumental et une pratique artistique collective (expérience scénique et/ou d’enregistrement), ou être titulaire d’un diplôme d’études musicales d’un conservatoire (DEM ou équivalent).
Pas de limite d’âge. Les inscriptions ont lieu jusqu’au 28 août 2010. Les tests d’admission sont organisés en septembre.

Informations complémentaires :

PESM Bourgogne
Tél. : 03 80 58 98 90
contact@pesm-bourgogne.fr
Renseignements et dossier d’inscription

En 2011-2012, cette formation sera également assurée par les Pôles supérieurs de musique de Bordeaux-Aquitaine et de Strasbourg-Alsace, actuellement en cours d’habilitation.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU