Nouveau diplôme universitaire de direction de projets culturels

Publié le jeudi 28 janvier 2010

Formation

Les universités d’Angers et de Nantes, en partenariat avec Trempolino, mettent en oeuvre un programme commun de recherche et de formation intitulé "Direction de projets culturels : territoires, innovation, coopération". L’inscription vient d’ouvrir pour les candidats et est réservée aux salariés.

Ce diplôme inter-universitaire (D.I.U., demande au
RNCP de niveau 1 en cours) s’inscrit dans une dynamique associant des équipes de recherche et des
professionnels dans le cadre d’une formation continue innovante soucieuse de favoriser la mise en
relation des stagiaires avec les réseaux d’acteurs en France et à l’étranger
.
Dans ce cadre, la
formation « Direction de projets culturels : territoires, innovation et coopération » s’appuie sur des
contenus théoriques et pratiques permettant aux stagiaires d’élaborer des projets culturels dans le
contexte d’une approche renouvelée des enjeux culturels dans la société, mettant particulièrement
l’accent sur les stratégies liées au développement durable et solidaire.
Cette formation est réservée aux professionnels ouvrira en octobre 2010.

Objectifs
La formation accompagne l’émergence des professionnalités liées au développement des
initiatives culturelles valorisant les coopérations et interactions entre acteurs sur les territoires. La
formation s’articule autour de 3 axes : analyser les conditions favorables à la mise en oeuvre de
projets culturels cohérents avec les enjeux du développement durable et solidaire, concevoir des
initiatives culturelles attentives aux démarches de coopération et de réciprocité entre acteurs et
soucieuses de favoriser la participation des personnes, innover dans la mise en place de dispositifs
d’organisation adaptés aux enjeux de l’économie plurielle.

Personnes concernées et niveau requis
Directeurs et responsables de services ou d’équipements
culturels, chargés de mission, cadre des collectivités territoriales, porteurs de projet artistique et
culturel, personnels des réseaux professionnels, fédérations…
Ceux qui ne répondent pas aux conditions d’admissibilité d’un diplôme de niveau 1 (être titulaire d’un
diplôme de second cycle ou équivalent) peuvent postuler à la formation par la procédure de validation
des acquis professionnels (VAP décret 1985) : Bac + 3 et 4 ans minimum d’expérience significative
dans le secteur culturel. La formation sera aussi accessible par la VAE.

Plus d’infos sur la plaquette de la formation :

Nous suivre /asso.irma /IrmACTU