Ne m’appelez plus CulturesFrance...

Publié le

International

En 2011, CulturesFrance change de nom et devient l’Institut français, une agence au service des échanges culturels internationaux, de la création contemporaine, de la promotion de la langue française, des idées, des savoirs et de la coopération avec les pays du Sud.

Créée par la loi du 27 juillet 2010, la nouvelle enseigne pour l’action culturelle extérieure de la France est une agence du ministère des Affaires étrangères qui "intègre la structure associative Culturesfrance, elle-même issue de la fusion en 2006 de l’AFAA, responsable depuis 1922 de l’action artistique à l’étranger et de l’ADPF, l’Association pour la diffusion de la pensée française."

"En créant l’Institut français, le gouvernement a en effet souhaité rassembler dans une même agence ayant un statut d’établissement public industriel et commercial, les activités internationales de la France en matière d’échanges artistiques - spectacle vivant, arts visuels, architecture, de cinéma, de livre. L’agence sera également responsable de la promotion à l’international de la langue française, des savoirs et des idées, à travers des projets concrets développés notamment par les 140 Instituts français et les 600 Alliances françaises dans le monde. L’Institut français favorisera également l’accueil en France des cultures étrangères, notamment à travers l’organisation de « saisons » ou festivals."

(Source : site www.culturesfrance.com)

Agence de référence de la diplomatie culturelle française, son périmètre d’action, s’appuyant sur les centres culturels et instituts français à l’étranger, porte sur les domaines suivants :
Ne m'appelez plus CulturesFrance... Spectacle vivant (musique, danse, théâtre, cirque, arts de la rue, marionnettes…)
- Arts visuels / Architecture
- Cinéma (diffusion non commerciale)
- Livre, débats d’idées, sciences et savoirs
- Langue française
- Industries culturelles (livre, cinéma, musique, marché de l’art, mais aussi mode, design…)
- Ingénierie culturelle : mise à disposition d’une méthodologie et d’un savoir-faire

L’enjeu est de taille, puisqu’il s’agit d’imposer L’Institut français comme une marque mondiale au même titre que le British Council, la BBC ou le Goethe Institut.

Lire la présentation sur le site de Culturesfrance


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU