Musimorphoses se penche sur la recommandation en régime numérique

Publié le

Rencontre

Le projet ANR Musimorphoses tiendra sa quatrième séance le mardi 16 décembre, toujours à l’Ehess. La journée sera consacrée à la recommandation en régime numérique, en présence de 5 startups.

Musimorphoses se penche sur la recommandation en régime numérique

Le projet ANR (Agence nationale de la recherche) Musimorphoses poursuit son cycle de rencontres publiques. Pour sa quatrième séance, qui se tiendra le 16 décembre à l’Ehess (École des hautes études en sciences sociales), le thème abordé sera la recommandation. Et pour cela, cinq représentants de startups qui travaillent dans ce domaine viendront prendre la parole : Vincent Castaignet pour Musicovery, Louis Aubert de Tracktl, Rémi François de Soundytics, Bertrand Sebenne de BlitzR et Johan Pages de Niland music. Ils seront accompagnés de Stephan-Héloise Gras, doctorante au Celsa.

Face à l’offre pléthorique d’œuvres à laquelle un auditeur peut avoir accès grâce au numérique, des questions se posent. Comment se repérer et rationaliser ses choix dans une économie organisée autour de l’abondance ? Comment rechercher quelque chose que l’on pourrait a priori aimer mais que l’on ne connaît pas encore ? Pour les auditeurs comme pour les plateformes, la question de la recommandation devient centrale. Le paradoxe de la consommation en régime numérique est alors le suivant : l’auditeur valorise un océan de références dans lequel il peut pourtant aisément se noyer, par manque de temps et de ressources.

La principale réponse à ce paradoxe est le développement des systèmes de recommandation dans leur diversités algorithmiques et conceptuelles. Cette quatrième séance s’intéressera aux approches sémantiques des algorithmes de recommandation autant qu’à leurs modèles de développement, qui constituent un enjeu décisif pour comprendre comment le consommateur peut s’orienter dans un monde d’hyper-choix.


Le programme de la journée :


Pour rappel, le porjet ANR Musimorphoses est un programme de recherche interdisciplinaire dirigé par Philippe Le Guern (PR, Université de Nantes) qui associe des sociologues, des ethnomusicologues et des informaticiens 5Université de Nantes, Polytech Nantes, Ehess). Fondé sur des questionnements épistémologiques renouvelés et la mise en œuvre de dispositifs méthodologiques innovants, il vise à caractériser les évolutions relatives à la "musicalisation du quotidien" en régime numérique.


Pour préparer la rencontre :

- LE STREAMING MODIFIE-T-IL LES GOÛTS MUSICAUX ? De l’écoute à l’expérience musicale

- Musique, laboratoire de l’ère numérique : de la culture de l’accès à la recommandation, par Rémi Bouton



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU