Musimorphoses : observer les pratiques culturelles et les sociabilités musicales des jeunes publics

Publié le

Rencontre

Le 7 octobre prochain, à l’Ehess, le projet ANR Musimorphoses tiendra sa seconde séance, consacrée la conduite des enquêtes lorsqu’elles portent sur les pratiques culturelles des publics jeunes, et ce qu’elles disent de la musicalisation du quotidien en régime numérique.

Musimorphoses : observer les pratiques culturelles et les sociabilités (...)

Après une première séance en juin dernier consacrée à la question de la consommation musicale et à la stabilisation du modèle du streaming, le projet ANR (Agence nationale de la recherche) Musimorphoses, dirigé par Philippe Le Guern (Professeur à l’université de Nantes) revient le 7 octobre prochain, toujours à l’Ehess.

Cette deuxième séance, ouverte au public, portera sur la façon dont sont conduites les enquêtes lorsqu’elles portent sur les pratiques culturelles des publics jeunes, et ce qu’elles permettent de dire notamment de la musicalisation du quotidien en régime numérique.

En effet, le passage au régime numérique a non seulement reconfiguré les pratiques culturelles, mais il contraint le sociologue à repenser la manière dont sont menées les enquêtes sur ce sujet. Comment rendre compte de manière adéquate de pratiques pour partie vécues dans le cadre d’échanges sur les réseaux sociaux et qui offrent peu de prise à l’observation directe ? Les découpages traditionnels de populations (par exemple sur la base du critère d’appartenance générationnelle, ou en fonction du CSP) sont-ils encore pertinents ? Quelles catégories utiliser pour décrire adéquatement les goûts de ces jeunes publics ? Etc.

En exposant les difficultés méthodologiques rencontrées et les biais parfois induits mais également les principaux résultats obtenus, cette séance – qui sera suivie d’une seconde séance à venir sur le même thème – vise à dévoiler les coulisses de l’enquête auprès de publics jeunes.

Au programme de la journée :

- Gérer l’incertitude et procéder par ajustements : les enseignements de la mise en place d’une enquête quantitative sur la musicalisation du quotidien auprès de collégiens et lycéens, par David Delfolie (Docteur en sociologie et ingénieur d’études ANR "Musimorphoses") et Philippe Le Guern (Professeur, Université de Nantes) ;

- La musique adoucit les mœurs mais pas forcément les données. Retour sur une enquête à propos des goûts musicaux des 15-25 ans en Midi-Pyrénées, par Laurent LAFFONT (Doctorant au Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires - CNRS -EHESS - UT2J) et Benoît Tudoux (Ingénieur d’études CNRS au Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires - CNRS -EHESS - UT2J) ;

- De l’intérêt de croiser les protocoles dans les enquêtes de terrain auprès des jeunes, par Dominique Pasquier (sociologue, directrice de recherche CNRS au département SES de Telecom Paris-Tech) ;

- Les cultures juvéniles en trans(e), par Sylvie Octobre (chargée de recherche au département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la culture et de la communication).


Informations pratiques et programme complet :



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU