MTV + IDF vs RIF & Actes-If = Fin du premier round

Communiqué de presse

Au début de l’été, le RIF, fédération des réseaux Musiques actuelles/ amplifiées d’Ile-de-France et Actes-if ont protesté contre le vote d’une subvention de 627 902 euros à MTV pour l’organisation de tremplin.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse des deux réseaux précédemment cités.

"MTV renonce au tremplin « Révélations 2006 » :
Au début de l’été, le RIF, fédération des réseaux Musiques actuelles/ amplifiées d’Ile-de-France regroupant plus d’une centaine de salles de concerts et d’associations musicales, et Actes-if, réseau solidaire de 20 lieux culturels franciliens, ont protesté contre le vote par la Commission Permanente de la Région Ile-de-France d’une subvention de 627 902 euros attribuée à la chaîne musicale MTV pour l’organisation des « Révélations MTV 2006 en Ile-de-France » sur des crédits de la politique de la Ville.
Cette position a été très largement relayée par les médias et unanimement soutenue par les acteurs des musiques actuelles (réseaux, salles de concerts, studios de répétition, associations, musiciens…) en Ile-de-France, ainsi que par plusieurs organisations professionnelles nationales.

Le 13 septembre, les dirigeants du RIF et d’Actes-If ont été reçus par Julien Dray, vice-président en charge de la Politique de la Ville, de la Sécurité et de la Jeunesse : aucun terrain d’entente n’a pu être trouvé au sujet du tremplin « Révélations MTV 2006 en Ile-de-France ». Cependant les deux fédérations ont indiqué qu’elles restaient à sa disposition pour travailler ensemble sur les liens entre la politique de la ville et les musiques actuelles en Ile-de-France.

Le 21 septembre, les représentants du RIF ont rencontré Thierry Cammas (vice président-directeur Général de MTV Networks France) qui leur a fait savoir que la chaîne MTV décidait de renoncer à ce projet de tremplin musical suite au mouvement de protestation qu’il avait provoqué.

Le RIF, Actes-IF et l’ensemble de ceux qui se sont mobilisés se félicitent d’avoir pu convaincre les représentants de la Région Ile-de-France et ceux de la chaîne MTV de l’ineptie de ce projet.


Et maintenant ?
Il n’en reste pas moins qu’à ce jour les acteurs de ces musiques (musiciens, spectateurs, lieux, associations…), au regard de leur importance sur le territoire francilien, restent mal pris en compte dans la politique, notamment culturelle, de la Région malgré les propositions que nous avons faites depuis plusieurs mois.

Jean Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France, en présence de Francis Parny, vice-président chargé de la Culture et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, a reçu fin août les représentants du RIF. Il a écouté avec attention ces arguments. Il s’est engagé à augmenter dès à présent et surtout en 2007, de façon significative les crédits alloués au secteur des musiques actuelles en tenant compte du montant que la Région a pu allouer aux « Révélations MTV 2006 ».

Depuis, des rencontres avec de nombreux élus et responsables des services de la Région nous ont permis de continuer à les sensibiliser aux réalités culturelles, artistiques, sociales et économiques de ces musiques.

Cependant, la concrétisation en termes politiques et budgétaires des promesses de Jean Paul Huchon reste encore à venir.

Aussi, nous restons mobilisés pour que la Région lance un véritable plan d’accompagnement des pratiques musicales en Ile-de-France. Il s’agit de prendre en compte tous ceux qui, le plus souvent dans une démarche d’économie solidaire, pratiquent, vivent et font vivre dans toutes leurs diversités ces musiques au quotidien, avec passion, enthousiasme et engagement."



Contacts presse : Elsa Bendhif 01 46 36 42 11 / elsa@lerif.org / www.lerif.org
Emilie Raisson 01 44 53 00 44 / emilie@actesif.com /
www.actesif.com

Liens vers la revue de presse
Courrier adressé par le RIF à Jean-Paul Huchon, président de la Région Ile-de-France
Communiqué de presse n°1 du RIF et d’Actes-If
Courrier adressé par la Fédurok, la FSJ et le SMA à Jean-Paul Huchon


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU