MCC : Frédéric Mitterrand succède à Christine Albanel

Politique culturelle

Frédéric Mitterrand a annoncé ce midi à la presse qu’il succédait à Christine Albanel à la tête du ministère de la Culture. S’il ne s’est pas étendu sur les axes de sa future politique, il a d’ores et déjà précisé qu’il ne se laisserait "pas dévorer par les problèmes internes et la technostructure".

Le remaniement ministériel ne sera officialisé que demain par le gouvernement, mais Frédéric Mitterrand a pris les devants et a annoncé sa nomination dès aujourd’hui depuis Rome et la Villa Médicis qu’il dirige depuis septembre dernier.
Le neveu de l’ancien président socialiste a notamment accordé l’information aux journalistes de France 2 (voir le reportage du JT de 13h ici ou dans la fenêtre vidéo plus bas), estimant qu’il s’agit "d’une tâche exaltante et d’un honneur" que d’être choisi pour mener à bien cette mission.

Dans une autre interview accordée à une journaliste de VSD (lire l’interview) qui se trouvait à la Villa Médicis lors de l’annonce, l’ancien journaliste a d’abord tenu à préciser qu’il venait "après quelqu’un qui n’a pas démérité", avant de conclure sur ce qui apparaît être les bases de sa future méthode : "La Villa Médicis est un peu un concentré d’un ministère et j’entends bien ne pas me faire dévorer par les problèmes internes et la technostructure."

La page Wikipédia de Frédéric Mittérrand

Politique publique


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU