Les salles de concerts à la loupe

Filière Spectacle

Spectacle

La Fédération des lieux de musiques actuelles (Fédélima) présente une nouvelle étude permettant d’analyser et de comparer la réalité des lieux et des projets de la fédération à travers un ensemble d’indicateurs (jauge, budget, financement...).

Après avoir publié en début d’année des Chiffres clés, la Fédélima publie un second volet qui permet d’apporter un éclairage plus précis sur les réalités et la diversité des salles de concerts membres du réseau (112 répondants).

Ce document propose une sélection d’indicateurs, tels la jauge de l’unité scénique principale, le nombre de dates diffusées à l’année, la hauteur de budget, le pourcentage de financements publics, le nombre de salariés permanents en ETP (Équivalent Temps Plein), le pourcentage de contrats en emplois aidés, la répartition sexuée des équipes (…) en lecture comparative selon 6 grandes entrées typologiques :

• Par types de structures :


• Par types de territoires :


• Par types de modes de gestion :


• Par labellisation SMAC par l’État :


• Par hauteurs de budget :


• Par tailles de l’équipement de diffusion de concerts :

Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU