Les résidences chanson s’étendent aux musiques actuelles

L’aide du ministère peut aller jusqu’à 22.500 euros

La DMDTS élargit à partir de 2005 la procédure d’aide aux résidences de création. Réservée de 1999 à 2004 à la chanson, le programme est maintenant accessible à l’ensemble des musiques actuelles.

Dans le cadre de la politique de soutien aux artistes du ministère de la culture, le dispositif "résidences de musiques actuelles" s’adresse aux "projets de création et de recherche portés par des artistes, groupes ou individus innovants". L’attribution des aides s’effectue sur la base d’un projet artistique porté tant par les artistes que par un lieu et un producteur. Ces derniers, principaux bénéficiaires des aides, doivent, dans le cadre du projet, assurer la diffusion de la création et l’organisation de la résidence et de ses objectifs. Ils doivent en outre établir les liens contractuels nécessaires avec les artistes et, globalement, fournir l’environnement professionnel et technique du projet.

Le plafond des aides attribuées (qui ne s’inscrivent qu’en complément aux apports des structures porteuses du projet) se monte à 22 500 €.

Deux commissions par an en mai (dépôt des dossiers avant le 25 mars) et en septembre (dépôt des dossiers avant le 1er juillet)

Retrouvez le texte complet sur cette procédure, les conditions d’obtention de ces aides ainsi que les formulaires nécessaires sur le site du ministère de la culture


Renseignements : DMDTS, Bureau de la diffusion et des lieux
Michèle Durand - 01 40 15 88 37 - michele.durand@culture.gouv.fr


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU