Les majors se mettent au libre et gratuit !?

Economie

Alors que la loi DADVSI vient de passer en France, les multinationales de l’entertainement seraient prêtes à diffuser des oeuvres de manière... gratuite sur You Tube ou sur des réseaux Peer-to-Peer.

D’un côté, la plate-forme d’échanges de vidéo You Tube a annoncé cet été être en négociations avec plusieurs majors, ce qu’EMI et Warner Music on confirmé depuis. Pourtant, ces vidéos resteront gratuites... Les firmes souhaitent surtout profiter de cet espace d’exposition de plus en plus en vogue (100 millions de vidéos vues sur (et selon) You Tube de manière quotidienne).

Par ailleurs, on apprend que le numéro 1 mondial de la musique, Universal Music, va proposer le téléchargement gratuit de musique sur le service SpiralFrog qui devrait démarrer en décembre prochain.

Il est probable que les majors négocient une part des revenus publicitaires engendrés ; mais si l’industrie adopte ce schéma, il est aussi probable que les modèles économiques s’imbriquent...
Libre et payant, bientôt le mariage ?


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU