Les événements culturels dans l’espace public

Séminaire

L’Observatoire des politiques cultuelles organise un séminaire sur ce thème les 1er et 2 décembre 2005 à Grenoble. Il propose de réfléchir au développement des fêtes et festivités et leur lien avec la recomposition territoriale en cours.

Le propos de l’observatoire est de réfléchir autour des questions suivantes :
- comment l’action publique prend-elle en compte ce phénomène ?
- comment peut-elle l’accompagner ou le favoriser ?
- en quoi la fête participe-t-elle à la construction des identités des territoires ?
- en quoi contribue-t-elle au rayonnement international des collectivités ?...

L’objet du séminaire sera de tenter d’y répondre à partir d’analyses développées par des sociologues, des historiens, des géographes et des politologues et d’exemples concrets : Lille 2004 ; Nuit Blanche parisienne ; Fête des Lumières à Lyon...

Il s’adresse au réseau des directeurs et responsables de projets culturels, aux élus des collectivités territoriales, aux services de l’État et des collectivités, aux professionnels du secteur culturel et artistique. Il est également ouvert aux étudiants issus de la formation initiale "Métiers de la culture" de l’institut d’études politiques de Grenoble.

Contact : OPC (04 76 44 33 26 - formations@observatoire-culture.net - www.observatoire-culture.net)

Musique et corona virus

Notre base d'infos ressources covid et musique

à la une

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA

Y’a pas de quoi, c’était l’IRMA - asso musique actuelle

À la fin du mois, l’IRMA va se dissoudre [1] pour se fondre dans le CNM, l’établissement public de filière qui va reprendre ses missions, activités et personnels. L’association, créée en 1986, va donc disparaître après plus de trente années au service de l’écosystème musical.
L’occasion d’un rapide retour sur cette longue aventure para-institutionnelle, ses inventions et les principes qui ont porté cette entité sans équivalent dans le monde.

Voir aussi


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU