Les droits d’auteur

Rapport

Rapport du Conseil Economique et social présenté au nom de la section du cadre de vie par Michel Muller - 23 juin 2004

Ce rapport, commandé en novembre 2002 par le bureau du Conseil Economique et Social a notamment pour but "de répondre au bouleversement du savant équilibre juridique et économique établi depuis des siècles entre les auteurs, les créateurs, les diffuseurs et le public, introduit par l’entrée dans l’ère numérique."

Le site du Conseil Economique et Social : Le site du Conseil Economique et Social

Après avoir abordé les origines ainsi que la dimension juridique du droit d’auteur, Michel Muller centre sa réflexion sur les interactions entre le droit français et le droit international et communautaire notamment sur les questions relatives aux droits voisins et au Copyright. Cette partie est également l’occasion de rappeler la portée des différents textes de référence (convention de Berne, de Geneve, de Rome...) ainsi que le mode de fonctionnement des Sociétés de Perception et de Répartition des Droits (SPRD).
La suite se porte davantage sur les questions liées à Internet et à l’économie numérique, nouveau contexte de la création culturelle auquel la législation doit s’adapter.

A partir de ces différents constats le Conseil Economique et Social formule plusieurs propositions :
- "Le renforcement du droit d’auteur dans ses divers aspects" : par la création d’un organisme international du droit d’auteur et l’élaboration d’une charte universelle des droits d’auteur ; par une réelle harmonisation du droit communautaire...
- Mettre à profit les nouvelles technologies pour dynamiser la création artistique et culturelle : en mettant à contribution les fournisseurs d’accès afin de financer la création ; en considérant les téléchargements comme des copies privées et faire en sorte que "la contrefaçon soit punie à la hauteur du délit, avec discernement..." ; en numérisant et en mettant à disposition le patrimoine public...
- Adapter les droits d’auteur au numérique en créant et améliorant les dispositifs et instruments nécessaires : par une information du public sur la rémunération de la création intellectuelle et artistique ainsi que par une amélioration des systèmes de gestion collective des droits

titre documents joints


Focus du mois

L’Europe s’ouvre à la musique

Du 12 au 14 octobre 2014, MaMA va accueillir une forte présence européenne. Mobilisée par la perspective d’un programme de soutien pour la musique, la Commission européenne sera de la partie, notamment à travers trois conférences, dont la présentation de cette ambition par Karel Bartak, patron de Creative Europe à la direction générale Éducation et Culture.

>> Lire l’article



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU