Les EPCC en question

Publié le

Décentralisation

Sous l’impulsion du sénateur Ivan Renar, les professionnels du spectacle vivant se concertent pour aménager la loi de janvier 2002 relative à la création d’EPCC (Etablissement public de coopération culturelle). Jusqu’à présent, de nombreux syndicats professionnels avaient fait part de leurs critiques à l’égard de ce mode de gestion.

Le 8 juin dernier, un colloque s’est tenu au Sénat en présence de Jacques Valade, président de la commission des affaires culturelles du Sénat. Suite à cette réunion, Ivan Renar a annoncé qu’il ferait une nouvelle proposition de loi à la commission dans les mois à venir.

Deux tables rondes ont eu lieu à cette occasion. La première sur "les places et les rôles respectifs de l’Etat et des collectivités territoriales et la composition du conseil d’administration d’un EPCC" ; la seconde sur "le rôle et le statut du directeur de l’EPCC".

A l’issue de ces tables rondes, les professionnels semblent inquiets de la timidité de l’Etat (tout particulièrement du ministère de l’intérieur et du ministère de l’économie et des finances) à s’engager dans ce processus de réaménagement de la loi.

En attendant le rapport d’information d’Ivan Renar, une synthèse des deux tables rondes est disponible en ligne sur le site du Sénat. Cliquer ici pour la consulter.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU