Les DRM en question - Acte 3

Musique enregistrée

Après avoir été plébiscités lors du vote de la DADVSI, les DRM ont été remis en question par une partie de l’industrie du disque en début d’année. Ainsi des titres sans DRM du catalogue EMI avaient été commercialisés sur iTunes à un prix légèrement supérieur aux tarifs habituels. Acte 3 : Apple baisse le prix de vente des morceaux sans DRM et complète cette offre par des références de labels indépendants.

Une partie de la musique sans verrou ni système anti-copie coûtera donc dorénavant le même prix que celle vendue avec DRM (Digital Right Management), confirmant probablement l’abandon des DRM à long terme.
Au-delà de l’alignement du prix des titres sans DRM à ceux avec DRM, à savoir 0,99 euro (alors que ces titres étaient vendus auparavant 1,29 euro), iTunes a aussi annoncé que ces morceaux seraient proposés avec la même qualité d’encodage : format AAC (Advanced Audio Coding) à 25 kbit/s.

Apple a également précisé que son offre sans DRM, iTunes Plus, s’enrichissait de quelque deux millions de pistes issues des catalogues de labels indépendants, en plus des morceaux déjà proposés par EMI. La maison de disques avait été la première à annoncer un partenariat avec Apple, en avril 2007, au moment du lancement d iTunes Plus.

Lire également :
Les DRM en question (28 février 2007)
Les DRM en question - Acte 2 (28 février 2007)


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU