Le président de la FEPPIA appelle à des "Etats généraux de la musique"

Publié le jeudi 14 avril 2011

Musique enregistrée

Philippe Couderc, fondateur du label Vicious Circle, président de la Feppia et de la Felin (Fédération nationale des labels indépendants) vient de signer une tribune appelant à l’organisation d’Etats généraux de la musique" sur Electron libre.

"Nous avons essayé les lois, les débats tronqués, les conciliabules à deux ou trois, les missions en tout genre, les rapports poussiéreux. Cela ne marche pas ! Ce ne sont pas les pansements qui soignent les plaies. Quand la situation est grave, ce sont des Etats Généraux que monsieur le Ministre de la Culture devrait convoquer : avec les labels, petits ou grands, les artistes, les diffuseurs, les distributeurs, et le public, pour apprendre à se connaître mutuellement, à se respecter, pour exposer ses idées, ses problématiques, ses solutions, s’engueuler mais travailler. Travailler à construire une économie de la musique qui soit pérenne, respectueuse de chacun. En un mot : revaloriser la musique, autant économiquement qu’intellectuellement. La revaloriser ensemble, tous ensemble !" telle est la conclusion de cette tribune publiée sur ElectronLibre.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU