Le distributeur Abeille musique baisse le rideau

Publié le mercredi 22 octobre 2014

Musique enregistrée

La société Abeille Musique met fin à son activité de distributeur de disques et DVD. Le groupe abandonne les activités liées au physique pour se concentrer sur la plateforme Qobuz. 8 personnes devraient être licenciées.

Créée en 1997, la société de distribution Abeille musique était spécialisée dans la musique classique, le jazz, les musiques du monde et les musiques pour enfants. Elle distribuait, entre autres, les labels Brilliant Classics, Chandos Records, Hyperion, Laborie, ou encore Native, Naxos, Relief, Vanguard Classics et Vox. Depuis 2007, la Sarl, qui réalisait un chiffre d’affaires annuel de 3 millions d’euros, était devenue une filiale de la holding Qobuz music group, dirigée par Yves Riesel, et qui gère la plateforme de musique en ligne Qobuz.

Ce dernier a d’ailleurs indiqué à nos confrères de Newstank Culture que sur les 12 salariés que comptait Abeille musique, les deux tiers feraient l’objet d’un licenciement économique. L’autre tiers sera repositionné sur Qobuz. Ils viendront grossir les rangs d’un groupe placé en procédure de sauvegarde en août dernier. Le spécialiste du téléchargement en haute qualité sonore a en effet besoin d’argent pour l’expansion internationale nécessaire à sa survie. Le service s’est en effet ouvert dans plusieurs nouveaux pays cet été (Angleterre, Irlande, Benelux, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, Autriche, Suisse). Il cherche en ce moment à lever entre 9 et 12 millions d’euros.

Cette disparition s’ajoute à celles, déjà nombreuses, des entreprises qui n’auront pas résisté à la crise du support physique. Reste à savoir ce qu’il adviendra des catalogues des labels Bee jazz / Bee pop (André Minvielle, Issam Krimi, Boulou & Elios Ferré, Guillaume de Chassy, ONJ Daniel Yvinec, Daniel Humair...), et Plus loin music, racheté en 2012 (Pierrick Pedron, André Ceccarelli, Avishaï Cohen, Médéric Collignon, Pierre De Bethmann, Laurent De Wilde, Christian Escoudé, Martial Solal...)....


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU