Le baromètre 2016 des métiers de la musique

Publié le lundi 19 septembre 2016

Publication

Pour accompagner la 30° édition de l’Officiel de la musique, l’Irma vous propose un focus sur les métiers de la musique. Ce baromètre offre une vue panoramique de la filière musicale et de son écosystème.

Ce baromètre des métiers de la musique propose une approche thématique et transversales des données liées à l’emploi dans le secteur musical issues de notre base de données.

Concernant les artistes, nous relevons 5878 artistes ou groupes professionnels dont plus de 4000 issus entre autre du jazz, musiques improvisées, musiques du monde et traditionnelles.

La musique enregistrée est représentée avec 1215 maisons de disques et labels, 386 éditeurs, 96 distributeurs et 59 distributeurs numériques (streaming et téléchargements) dont 5% ouverts aux autoproductions.

Le spectacle vivant compte également 1649 salles et clubs dont 54% ouverts à la location. La chanson est le style le plus programmé à 69% contre 47% de rock et seulement 19% de musiques électro. Les salles les plus grandes en terme de jauge(+ de 1200 places) se trouve en Île de France mais les régions Pays de la Loire et Bourgogne-Franche Comté se portent bien.

On comptabilise également 96 opérateurs de billetterie dont 12% proposent des solutions cashless.

La base de données contient également 1759 festivals avec un rayonnement régional à 43%, organisés dans 70% des cas par des associations et pour la moitié en plein air. Ces données sont également consultables dans le Barofest, baromètre des festivals 2015, réalisé en partenariat avec la Sacem et le CNV.

Côté technique, la base de données contient 983 prestataires techniques dont 70 régies générales et 9 services pyrotechniques.

Pour ce qui est de l’innovation, on comptabilise 250 startups donc la grande partie (86%) développent une offre B2B et/ou proposent des applis web (74%).

Consulter le cahier spécial Baromètre des métiers de la musique

Baromètre

Nous suivre /asso.irma /IrmACTU