Le Lavoir moderne et l’Olympic Café baissent le rideau

Publié le

Spectacle

Tout aura été tenté pour sauver le Lavoir moderne et l’Olympic Café, en vain. La salle de concerts et le café concert culturel, hauts lieux de la scène alternative et véritables institutions du quartier de la Goutte d’Or de Paris vont fermer. Procréart, l’association qui gère les établissements a été mise en liquidation le 11 avril dernier.

Le Lavoir moderne et l'Olympic Café baissent le rideauHervé Breuil, le directeur du Lavoir moderne, avait pourtant engagé une grève de la faim. Une pétition avait même circulé, avec plus de 2700 signatures. Rien n’y a fait. L’association Procréart, qui gère la salle de concerts et le café concert culturel l’Olympic Café depuis 26 ans a été mise en liquidation le 11 avril. Les deux établissements emblématiques de la rue Léon vont donc probablement fermer leurs portes.

Défaut de gestion

Procréart, dont la SARL possède les fonds de commerce, était dans une procédure de redressement judiciaire. En cause, une dette de 80 000 euros. La mairie de Paris avait lancé un audit en mai 2011, qui avait conclu a une opacité de gestion de la part de Procréart. Malgré un effort de la Ville sur la subvention accordée au lieu (passée de 37 000 euros en 2001 à 49 500 euros en 2011, quand pour des lieux comparables les montants oscillent entre 15 et 30 000 euros) et des aides exceptionnelles, les comptes n’ont pas été équilibrés. La liquidation a donc été prononcée le 11 avril.

Projets immobiliers

De son côté, Hervé Breuil, soutenu par les élus EELV du 18e, regrette que la mairie n’ait pas fait jouer son droit de préemption, le Lavoir moderne étant visé par un projet immobilier. La Goutte d’or est en effet un quartier au potentiel de développement immobilier important, et le remplacement de la salle de concerts par un lieu de plus "grand standing" pourrait motiver des investisseurs. Hervé Breuil n’est pas plus optimiste pour l’Olympic Café, affirmant que le propriétaire souhaiterait le transformer en supérette.

La Ville a rappelé lundi dernier son attachement au Lavoir moderne, indiquant qu’elle serait "vigilante à la préservation de la destination culturelle du lieu". Quant à l’Olympic Café...

Lieux culturels de proximité

Le quartier de la Goutte d’Or est l’un des derniers quartiers populaires de Paris, où cohabitent des personnes de toutes origines culturelles et sociales. Le Lavoir moderne et l’Olympic Café sont des lieux à l’image de ce quartier. Ils proposent une programmation culturelle de proximité, diversifiée, accessible à tous et créatrice de lien social. Mais le quartier est lui aussi inévitablement impacté par la hausse des loyers et la gentrification de la capitale. Le maintien de ces lieux devient donc de plus en plus difficile.

Pour l’instant, la vie continue au Lavoir, désormais "occupé". Dimanche 22 avril, une fête y est même organisée pour le premier tour de la présidentielle. L’occasion de découvrir et de soutenir le lieu... avant sa disparition définitive ?


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU