Le ForuMa, Forum national des musiques actuelles : Débats - Conférences - Village - Stands - Concerts. Trois jours de rencontres et d’échanges

Publié le mercredi 20 avril 2005

Communiqué de presse du Jeudi 14 avril 2005.

Le 1er Forum national des musiques actuelles :

Le ForuMa - Forum national des musiques actuelles - se déroulera à Nancy les mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 octobre 2005.

Pendant trois jours, un millier de professionnels et d’amateurs des musiques actuelles (artistes, organisateurs de spectacles, producteurs, éditeurs, médias, labels discographiques, publics, pratiquants, pouvoirs publics) se réuniront pour débattre et réfléchir au développement de ce secteur.

Un village professionnel, des stands d’information et des concerts enrichiront ces trois jours de rencontres et d’échanges.

Ce rassemblement sera une première, par son importance et sa forme : les débats prendront corps autour de contributions adressées et mises à disposition par internet sur le site www.foruma.fr.

Ouvrant dès le 22 avril 2005, ce site recueillera ces contributions et leurs réactions pendant les six mois de préparation.

Chacun est appelé à contribuer, afin de partager l’ensemble des expériences, des savoir-faire, des interrogations, des attentes et propositions du secteur des musiques actuelles.

C’est à partir de ces propositions que seront finalisés les thèmes des ateliers de travail et les conférences de Nancy.

Les musiques actuelles, un secteur particulier et innovant :

Le ForuMa propose sept entrées thématiques pour construire la réflexion collective : des artistes (professionnels mais aussi amateurs) aux populations, en passant par la scène, les supports enregistrés, les médias, les pouvoirs publics et la structuration professionnelle.

En effet, le secteur des musiques actuelles a des singularités imbriquées, impliquées dans la société.

Depuis quinze ans, ce secteur s’organise et pèse de plus en plus dans le paysage artistique, culturel, économique et social de notre pays et sur le plan international.

Il est un espace majeur des différents enjeux actuels et futurs de la diversité des initiatives et des œuvres, du rapport à l’art et à la culture, du positionnement des pouvoirs publics et de l’interrogation des modèles économiques et sociaux.

C’est d’autant plus une réalité que les pratiques artistiques et culturelles des musiques actuelles ne cessent de se développer.

Pourtant, sous couvert d’émergence, il reste encore très marginalisé malgré son essence populaire et ses multiples expressions.

Un rendez-vous essentiel dans l’histoire du secteur :

Depuis 1998 avec la Commission nationale des musiques actuelles, initiée par Madame Catherine Trautmann, ministre de la Culture et de la Communication et les Rencontres nationales de Nantes, les musiques actuelles n’ont fait l’objet, sur le plan national, d’aucun rassemblement ni rencontre des différentes réflexions et énergies. Même si tous les multiples temps d’échanges thématiques, fédératifs, locaux ont pu l’appeler de leurs vœux.

Parallèlement, ce secteur a amorcé une nouvelle étape de structuration à l’initiative de la profession par ses différentes composantes (syndicats, fédérations, réseaux, etc.), de l’Etat et des collectivités territoriales, avec notamment, l’évolution d’outils spécifiques de redistribution tel que le Centre national des variétés (CNV).

Les mutations en cours dans l’industrie du disque, la concentration de plus en plus importante des médias, les nouvelles étapes de la décentralisation et de la déconcentration des pouvoirs publics, sont aussi des éléments qui modifient de manière substantielle le paysage.

Les travaux de la Concertation nationale pour le développement des musiques actuelles, conduite depuis 2004 par le ministère de la Culture et de la Communication, avec notamment, la proposition de la mise en œuvre d’un schéma de développement territorial des musiques actuelles, témoignent de cette volonté de clarification et de cette dynamique participative.

Les objectifs essentiels de ce FORUMA sont de dégager :

- des éléments de connaissance, tant des dynamiques à l’œuvre que des multiples composantes qui les portent et les développent ;
- une dynamique qui participe à l’élaboration d’une meilleure lisibilité du secteur des musiques actuelles, de sa vitalité, de sa diversité et de son développement, dans le respect de ses particularités ;
- des perspectives de structuration cohérentes et pérennes.

Une organisation collective originale :

Pour assurer le processus participatif, de bout en bout, de sa conception à sa réalisation, la Fédurok, l’Irma et la ville de Nancy, réunis au sein d’un comité exécutif et éditorial, ont souhaité associer dès le début de l’initiative de nombreux acteurs (cf. liste).

Cette organisation originale permet d’avoir une adhésion collective quant à la pertinence de la manifestation et de la méthode employée ainsi qu’une validation des différentes étapes de construction.

Elle concourt à la volonté PARTICIPATIVE du Forum national des musiques actuelles, au même titre que le site internet dédié : www.foruma.fr.

Le comité de pilotage :

- ARF (Association des régions de France)
- CNV (Centre national de la chanson, des variétés et du jazz)
- DMDTS (ministère de la Culture et de la Communication, Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles)
- FAMDT (Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles)
- Fédurok (Fédération de lieux de musiques actuelles/amplifiées)
- Férarock (Fédération des radios associatives rock)
- FNCC (Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture)
- Fneijma (Fédération nationale des écoles de musique d’influence jazz et musiques actuelles)
- FNSAC-CGT (Syndicat national des syndicats du spectacle, de l’audiovisuel et de l’action culturelle)
- FSJMI (Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées)
- Irma (Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles)
- MMFF (Music Manager Forum France)
- PRMA (Plate-forme des pôles régionaux musiques actuelles)
- Prodiss (Syndicat national des producteurs, diffuseurs et salles de spectacles)
- Snep (Syndicat national de l’édition phonographique)
- Syndéac (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles)
- Technopol
- Ville de Nancy
- Zone Franche (Réseau des musiques du monde)

Le comité exécutif et éditorial, opérateur technique et méthodologique :

- Fédurok : www.la-fedurok.org - info@la-fedurok.org - Téléphone : 02 40 48 08 85
- Ville de Nancy : www.mairie-nancy.fr - ichaigne@mairie-nancy.fr - Téléphone : 03 83 85 30 38
- Irma : www.irma.asso.fr - foruma@irma.asso.fr - Téléphone : 01 43 15 11 11

D’ores et déjà , le ForuMa est soutenu par :

- le Ministère de la Culture et de la Communication ;
- la Ville de Nancy, le Conseil Régional et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Lorraine dans le cadre des actions de préfiguration du futur Centre Régional des Musiques Actuelles.

Pour plus d’informations :

- Géraldine Celli : organisation, logistique, relations presse - nancy@foruma.fr, Téléphone : 03 83 85 34 4
- Xavier Bonnot : coordinateur - info@foruma.fr, Téléphone : 01 43 15 11 18


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU