Le CNV lance une aide à l’égalité femmes-hommes

Publié le

Financement

Dans la cadre de la réforme de ses aides, le CNV inaugure un programme de soutien en faveur de l’égalité femmes-hommes et de la prévention des violences sexistes et sexuelles dans le champ du spectacle de musiques actuelles et de variétés.

Le CNV lance une aide à l'égalité femmes-hommes

Après avoir intégré le développement durable comme critères d’attribution à ses aides, le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV) a engagé un vaste chantier en faveur de l’égalité femmes-hommes dans le champ des musiques actuelles et des variétés, avec 3 objectifs :

  • Observation : mieux connaitre grâce à la généralisation du recueil de données sur la répartition femmes-hommes (plateaux artistiques et techniques, équipes permanentes et temporaires) ;
  • Critères de parité : mettre en œuvre, en interne, des objectifs de parité (incitation à la parité dans les commissions, les groupes de travail, dans les débats et rencontres organisées par l’établissement) et mise en œuvre de critères spécifiques à l’égalité femmes-hommes dans tous les programmes de soutien portés par l’établissement ;
  • Aide : valoriser les bonnes pratiques et accompagner les professionnels qui le désirent, notamment par la création d’un programme dédié intitulé « égalité femmes-hommes » et la généralisation des demandes d’aides aux diagnostics et à l’accompagnement.

Ce dernier objectif est en passe de voir le jour puisque le CNV lance un nouveau programme (entériné par le conseil d’administration du 22 mai) qui a vocation à soutenir toute structure professionnelle développant un projet spécifiquement lié à l’égalité femmes-hommes et/ou à la prévention des violences sexistes et sexuelles dans les secteurs relevant de la compétence du CNV. Plus précisément, il s’agit d’aider des initiatives et les innovations en la matière, non couvertes par les autres programmes de soutien du CNV.

Ce programme fera l’objet d’une première et unique session en 2019. Il est porté par la commission "Structuration et développement professionnel" (3). La date limite de dépôt des dossiers est le 10 octobre 2019, pour une commission fixée le 7 novembre 2019.

Le CNV précise que la particularité des dossiers examinés (inscription dans la durée, effets attendus, structuration et développement professionnels…) nécessite une logique de partenariat entre le CNV et les organisations bénéficiaires, avec concertation préalable pour s’entendre sur les objectifs, les actions à encourager et les moyens nécessaires à y consacrer.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU