La lettre de mission du CNV remise à Philippe Nicolas

Publié le jeudi 11 décembre 2014

Spectacle

Le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV) a publié aujourd’hui la lettre de mission remise par la ministre Fleur Pellerin à son directeur Philippe Nicolas.

Nommé en juillet dernier, Philippe Nicolas, le directeur du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz, attendait sa lettre de mission, encore en finalisation lors de l’entretien qu’il nous avait accordé au mois de novembre. Alors que la volonté d’élargir les compétences de l’établissement public avait été affirmée par l’ex-ministre de la Culture Aurélie Filippetti deux jours avant l’ouverture du dernier Midem (cf : Un CNV élargi pour accompagner le financement du secteur de la musique), Philippe Nicolas ne savait toujours pas si cela ferait partie de ses prérogatives officielles.

La nouvelle locataire de la rue de Valois, Fleur Pellerin, a donc ainsi couché sur le papier les orientations prioritaires fixées au CNV. Dans cette lettre, elle précise, entre autres, que le CNV a "vocation à devenir la maison commune de tous les acteurs du monde de la musique". Et demande pour cela de "mettre en œuvre les formes de partenariat et de rapprochement qui sembleront les plus pertinentes pour faire converger ou coordonner les outils au service de l’écosystème de la musique". Le conseil d’administration de l’établissement, a fait savoir qu’il entamait une réflexion collective sur les actions et moyens à mettre en œuvre pour que, dès le début de l’année 2015, des actions concrètes puissent être initiées en ce sens.


La lettre de mission remise à Philippe Nicolas



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU