La féminisation des pratiques culturelles et musicales

Publié le mardi 28 juin 2005

Etude

Olivier Donnat publie, dans la collection "Développement Culturel" du DEP, une enquête où l’on apprend notamment que les femmes vont en moyenne plus souvent que les hommes aux concerts de musique.

" L’intérêt des femmes pour l’art et la culture est aujourd’hui supérieur à celui des hommes : elles sont plus nombreuses à privilégier les contenus culturels à la télévision ou dans la presse, lisent plus de livres, surtout quand il s’agit de fiction, ont une fréquentation des équipements culturels à la fois plus diversifiée et plus assidue et font preuve dans l’ensemble d’un engagement supérieur dans les activités artistiques amateur". Olivier Donnat.

Par rapport au secteur musical, on constate que 24 % des hommes sont allés voir au moins un concert lors des douze derniers mois tandis que ce chiffre s’élève à 26 % chez les femmes (source : enquête sur la participation culturelle et sportive 2003, Insee). Seule la tranche d’âge 25-39 ans voit ce rapport s’inverser (35 % des hommes contre 30 % des femmes) alors que chez les 15-24 ans, 41 % des femmes ont écouté un concert dans l’année et seulement 28 % chez les hommes.

Au niveau des genres de musique écoutés, les hommes semblent plus friands de rock, de musiques électroniques et de rap tandis que les femmes écoutent plus de chansons, de variétés internationales et de musique classique. Seul le jazz semble être écouté de manière équivalente par les deux populations.

Les hommes sont par contre plus nombreux à pratiquer un instrument de musique (au cours des douze derniers mois) : 11 % d’entre eux jouait d’un instrument en 2003, contre seulement 6 % chez les femmes. Cette tendance se retrouve d’ailleurs quelles que soient les catégories d’âges.

Lire l’étude dans son intégralité.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU