La GAM soutient le label Atmosphériques

Publié le mardi 9 juin 2015

Musique enregistrée

Dans un communiqué, la Gam (Guilde des artistes de la musique) manifeste son soutien au label Atmosphérique et s’inquiète du redressement judiciaire dont il est l’objet.

Communiqué


Les artistes musiciens de la GAM tiennent à manifester leur soutien au label Atmosphérique et leur inquiétude quant au redressement judiciaire dont il est l’objet.

D’abord parce que c’est un label qui œuvre depuis 1996 dans le sens de la diversité et de la qualité culturelle. Nous lui devons la découverte d’Abd Al Malik, Wax Taylor, Louise Attaque ou encore Charlie Winston.

Ensuite parce que son directeur, Marc Thonon, s’est fortement impliqué, au nom de l’intérêt général de la filière musicale, dans les travaux de préfiguration d’un Centre National de la Musique, établissement public qui aurait été dédié à la création musicale sur le modèle du CNC.

A notre grand regret, le CNM ne vit jamais le jour et on peine encore aujourd’hui à voir émerger une solidarité entre les différents acteurs de la filière musicale.

Tous les acteurs de l’industrie musicale devraient pourtant se sentir responsables de l’équilibre de notre écosystème, et se montrer solidaires.

Les labels indépendants sont véritablement les seuls acteurs qui, en prenant de gros risques financiers, découvrent et développent les nouveaux talents qui finissent bien souvent par leur échapper.

L’enjeu primordial aujourd’hui est de développer la capacité pour les artistes à accéder à des moyens de diffusion de leurs œuvres et pour les internautes à accéder à une offre culturelle diversifiée.

Tous les acteurs de la chaîne sont indispensables pour relever les défis et s’ouvrir aux opportunités que lance et offre l’ère du numérique.



Nous suivre /asso.irma /IrmACTU