La Fneijma conteste le nouveau projet du Studio des Variétés

Formation

Affirmant son inquiétude quant à l’avenir du Studio des Variétés, la Fédération des écoles de jazz et musiques actuelles (Fneijma) appelle à une pause dans le processus de mise en œuvre du nouveau projet de la structure.

Communiqué de la Fneijma

La Fneijma souhaite affirmer son inquiétude quant à l’avenir du Studio des Variétés et plus largement concernant l’organisation de l’enseignement supérieur en France telle qu’elle se dessine.

La procédure de recrutement du futur directeur du Studio des Variétés et le projet qu’il devra mener à bien nous inspirent ces réflexions :
- La philosophie et l’économie du projet présentées aujourd’hui sont étrangères aux valeurs portées par les musiques actuelles et aux besoins des artistes musiciens exprimés sur l’ensemble du territoire.
- La re-centralisation des départements musiques actuelles des Pôles d’Enseignement Supérieur est contraire au principe de diversité et clairement déconnectée du projet porté par la loi de décentralisation de 2004.
- La multiplication des missions du Studio rend impossible la mise en place concrète d’un projet d’établissement lisible et efficace. L’expérience l’a montré, il est illusoire d’espérer le respect d’un cahier des charges si lourd et mal articulé.

Les conséquences sont :
- une mise en danger du Studio des Variétés (adhérent à la Fneijma depuis 15 ans) par une remise en cause de l’originalité de son projet initial et des actions qu’il mène avec compétence auprès des professionnels de l’édition phonographique,
- un antagonisme accru avec les structures du champ de la formation professionnelle en Ile de France et au delà , mais aussi dans des missions nouvelles (le bilan de compétences par exemple).
- un besoin important de financements nouveaux pour assurer l’ensemble du cahier des charges. Dans un contexte de réduction annoncée et constatée des soutiens financiers à la filière professionnelle, nous craignons que les moyens nécessaires à la mise en œuvre du nouveau projet impliquent un préjudice direct aux structures existantes.

Par conséquent, nous appelons solennellement à une pause dans le processus de mise en œuvre du projet « Studio des Variétés », une concertation profonde et sereine avec tous les acteurs des musiques actuelles. Fidèle à son engagement passé et à venir, la Fneijma sera force de propositions pour la professionnalisation des artistes des musiques actuelles.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU