La Ferarock annonce ses objectifs de rentrée

Media

Sauvée en urgence par le soutien du Gemap et du Ministère de la Culture, la fédération des radios associatives rock renforce sa politique de partenariat et annonce les initiatives qu’elle va prendre pour soutenir la place des radios locales dans le secteur des musiques actuelles.

Communiqué de presse :

Rentrée Ferarock, saison 2006- 2007

"La Ferarock, fédération des radios associatives Musiques Actuelles, a connu quelques jours sombres en 2006. Ne disposant d’aucun financement de fonctionnement, la fédération était menacée de disparition à court terme. Grâce à la mobilisation des acteurs professionnels du secteur (et en particulier le soutien du
GEMAP [1] ; et parce
que la fédération a su se faire reconnaître comme acteur incontournable et
interlocuteur indispensable du secteur des musiques actuelles
, le Ministère de la
Culture a versé une aide à la Ferarock.

Ce soutien « d’ urgence » est une bonne chose. Cela dit cette aide ne peut se
concevoir que sur du long terme
, en raison de l’adéquation des actions de la
fédération avec les objectifs poursuivis par le Ministère de la Culture sur le secteur
des Musiques Actuelles .

La Ferarock entame une nouvelle saison dédiée au soutien et à l’exposition des
artistes en émergence et des scènes musiques actuelles. Elle a mis en place une
nouvelle formule de partenariats, offrant aux artistes en bénéficiant une meilleure
visibilité sur les ondes, un suivi plus performant. La saison 2006- 2007 débute avec
Mademoiselle K, qui sera suivie de Ben Kweller, Bikini Machine, Percubaba,
Bubblies, Tokyo Sex Destruction (... ).

A noter également de nouveaux partenariats ouverts sur d’autres formes
culturelles, comme sur le film « La science des rêves » de Michel Gondry. Enfin la
fédération confirmera ses liens avec ses partenaires habituels, les Transmusicales,
le Printemps de Bourges et les Découvertes du Réseau Printemps, le FAIR (…) ou
encore avec le magazine « Les inrockuptibles » sur la parution de ses classements
et l’opération « Inrocks indie club ».

Côté vie fédérative, la Ferarock met en place un séminaire de réflexion pour tous
ses membres, en octobre 2006, à Paris. Deux jours de débats, questionnements et
réflexions sur les métiers de nos radios, les évolutions techniques, l’avenir de
l’hertzien, la déontologie, la programmation, les opérations communes, la politique
interne, le projet fédératif et la politique générale des musiques actuelles.
Cette nouvelle saison verra la Ferarock toujours attentive et en alerte quant aux
dangers menaçant les radios locales associatives, et investie dans les
problématiques concernant le secteur, notamment par son investissement au
Conseil Supérieur des Musiques Actuelles."

Le 5 septembre 2006

[1Groupement des Entreprises de Musiques Actuelles et Populaires), des
artistes, des structures partenaires et des auditeurs des radios Ferarock - Les membres du GEMAP sont : PRODISS, SYNDEAC, SYNAPSS, FEDUROK, AFIJMA, FSJ, FNEIJ/MA, FAMDT, FERAROCK, ZONE FRANCHE, TECHNOPOL et MMFF


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU