L’insertion des artistes à Paris

Publié le

Emploi

Une plate-forme d’insertion dédiée aux artistes vient d’être créee grâce au nouveau plan départemental d’insertion de Paris. Avec un budget de 1,2 millions euro sur quatre ans, elle doit accompagner 1000 artistes RMIstes sur une période de deux ans. Le but est d’amener les artistes à concrétiser leurs projets professionnels et à atteindre une autonomie financière.

Dans le cadre d’un plan départemental d’insertion adopté par le Conseil de la ville de Paris en février, les allocataires parisiens du RMI qui souhaitent développer un projet artistique seront particulièrement soutenus.

Les allocataires du RMI sont environ 8.000 à Paris à avoir un projet artistique et à chercher à le concrétiser, soit près d’un allocataire du RMI parisien sur six. Pour leur venir en aide, la ville de Paris crée un nouveau dispositif : la "plate-forme d’appui artistes". ce service permettra l’accompagnement de 1000 artistes allocataires et est créée en complémentarité des services de Pôle Emploi (ex-ANPE) chargés de l’accompagnement des intermittents du spectacle, dans les secteurs des arts plastiques et photographie, métiers de l’audiovisuel, métiers de l’écrit, spectacle vivant. L’accompagnement se déroule sur 24 mois, avec pour objectif la concrétisation professionnelle du projet artistique et l’autonomisation financière. Pour financer cette plate-forme, le Département de Paris s’engage à hauteur de 1,2 million d’euros par an pendant les quatre années du marché.

La plate-forme sera animée par un comité d’orientation présidé par le comédien et élu PS Philippe Torreton. Ce comité aura pour mission de développer des liens avec les entreprises parisiennes des secteurs artistiques et aura pour tâche de donner des orientations sur les possibilités d’emploi, disponibles ou manquants, dans les secteurs artistiques. Il réunira autour des élus parisiens chargés de la culture, de l’emploi et des affaires sociales des personnalités qualifiées, des représentants des entreprises et des institutions culturelles à même de proposer des voies d’insertion professionnelle aux allocataires artistes parisiens.
Regarder l’intervention de Philippe Torreton devant le Conseil de Paris.

La plateforme s’appuiera sur des prestataires ciblés pour un accompagnement personnalisé des allocataires :
L'insertion des artistes à Paris Le Troisième Pôle animera des ateliers pour les allocataires dans les espaces insertion afin d’expertiser leur projet artistique, des sessions de formation et des séminaires d’information ; elle assurera une permanence téléphonique, développera des outils de veille (évolutions réglementaires, offres d’emploi, information juridique, etc.) accessibles par intranet.
- Altermédia, association créée par des professionnels du cinéma dans les années 80, accompagnera des allocataires désireux d’évoluer dans les métiers de l’audiovisuel et du spectacle vivant.
- Actemploi, qui regroupe un organisme de formation et une structure d’insertion par l’activité économique, interviendra sur les secteurs du spectacle vivant, des arts plastiques et des métiers de l’écriture ; l’organisme proposera aux allocataires des ateliers collectifs par secteur d’activité ainsi qu’un suivi individualisé.
- Le S.O.C.L.E., association d’accompagnement à la réalisation et la production de projets dans les secteurs de l’art, de la culture et de l’économie sociale et solidaire, proposera aux allocataires un accompagnement individualisé
vers la création de projets et la recherche d’emploi dans les secteurs des arts plastiques, de la photographie et de l’audiovisuel.

Plus d’infos


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU