L’avenir du disque et du spectacle jeune public

Compte-rendu

Le 5 décembre dernier, dans le cadre du festival Mino, les JMF ont organisé en partenariat avec l’Irma une rencontre professionnelle sur la situation et les perspectives du secteur musical jeune public. Le compte-rendu de cette table ronde est désormais disponible et permet un tour d’horizon des enjeux sur le disque, le spectacle, les médias, la création... spécialisés pour le jeune public.

Cette rencontre, qui réunissait des producteurs de disques (Naïve Jeunesse, Victorie Music), de spectacles (W2, Jeanine Roze Production), des journalistes (Dominique Boutel, Gilles Avisse) et des artistes spécialisés (Jacques Haurogné) a ainsi lancé le festival Mino pour la cinquième édition de ce rendez-vous musical pour les enfants.

Ce temps de discussion a été l’occasion de voir que le marché de niche du disque pour enfants se porte assez bien, notamment grâce au travail mené sur les formats et supports (le livre-disque) et sur les canaux de distribution. Le spectacle jeune public, qui semble également avoir le vent en poupe, voit l’arrivée de nouveaux entrants comme une opportunité et une crainte à la fois.
C’est au niveau de la promotion que le bât blesse : la rareté des chroniques et émissions spécialisées ne permet pas aux productions d’être facilement repérées par le public. Un autre point problématique mis en évidence par les acteurs présents relève du financement des créations, et par là -même de la diversité des oeuvres jeune public.

Pour en savoir plus : lire le compte-rendu de la table ronde

Quel avenir pour le disque et le spectacle vivant jeune public ?

Nous suivre /asso.irma /IrmACTU