L’avenir des musiques populaires : choix et responsabilités partagés

Publié le

Rencontre

Les Zuluberlus, en partenariat avec le Réseau92, le RIF et la Fédélima organisent une journée d’échanges et de débats dans le cadre du festival "Les nouveaux états musicaux", le 29 novembre à Colombes.

L'avenir des musiques populaires : choix et responsabilités partagés

L’avenir des musiques populaires : choix et responsabilités partagés

Après trois éditions des "États musicaux", le festival proposé par les Zuluberlus prend cette année une tournure particulière dans un contexte difficile pour l’association qui voit la pérennité de son projet menacé sur la ville de Colombes. Il ne s’agit pas d’un cas isolé et d’autres acteurs des musiques actuelles en France vivent des heures difficiles : l’association 11Bouge de Carcassonne s’associe à l’événement pour en témoigner.
C’est dans cette situation d’urgence que se tiendront ces "Nouveaux états musicaux" avec trois jours de concerts d’artistes se produisant bénévolement pour exprimer leur soutien, des expos, des stands et cette journée d’échange et de débat pour envisager l’avenir des musiques populaires.

Programme

Les Musiques actuelles ou populaires engendrent depuis de nombreuses années un engouement certain auprès de publics variés au point de devenir l’une des premières pratiques culturelles des français. Parallèlement, de très nombreuses initiatives citoyennes tentent de répondre aux besoins ainsi générés : apprendre, créer, jouer, s’exposer au public, partager, voir et découvrir des artistes sur scène... Pourtant ces musiques ne sont pas toujours saisies dans toutes leurs dimensions par les politiques publiques. Elles ne peuvent se résumer à ce que produisent les industries culturelles, ni à une façon d’occuper la jeunesse des quartiers. Bien au-delà, elles brassent des enjeux touchant aux droits culturels, à la diversité artistique, au vivre ensemble ou au développement économique.

Cette journée d’échanges et de débats visera ainsi à identifier, clarifier et illustrer ces enjeux. Des témoignages d’acteurs du secteur et de responsables publics permettront de saisir comment ils s’incarnent dans des projets concrets et comment ils peuvent être pris en compte par les politiques publiques, au regard du temps, de l’espace et d’une conjoncture contrariée. Sur cette base, la discussion pourra ensuite s’engager autour de nouvelles perspectives de coopération sur les territoires, engageant acteurs et responsables publics. Car, aujourd’hui plus que jamais, l’avenir des musiques populaires repose sur des choix et des responsabilités partagées.

9h30 / Accueil Café

10h-12h30 / Table Ronde sur les enjeux de l’intervention publique sur les musiques actuelles

12h30-13h30 / Déjeuner buffet

13h30-15h30 / Table ronde sur les pistes d’avenir pour le développement des musiques actuelles sur les territoires

Animation et modération de la journée :
Philippe Berthelot (ancien directeur de la Fedelima)
Florian Auvinet (coordinateur du Réseau 92)
Franck Michaut (directeur du RIF)


INFOS PRATIQUES

MJC Théâtre de Colombes
Parvis des droits de l’homme
96-98 Rue Saint-Denis
92700 Colombes

INSCRIPTION : zuluberlus@wanadoo.fr


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU