L’Agenda Paris Jazz Club, premier guide mensuel et gratuit du jazz à Paris

Publié le jeudi 24 juin 2010

Jazz

Paris jazze-il ? Bien sûr que oui. Pour s’en convaincre, il suffit de feuilleter "L’Agenda Paris Jazz Club", le premier guide pratique du jazz dans la capitale et ses environs, mensuel gratuit que publie depuis mars dernier l’association Paris Jazz Club en une double version, papier et Internet.


L’association Paris Jazz Club a pour objet de promouvoir, célébrer et démocratiser le jazz sous toutes ses formes à travers les lieux de jazz d’Ile-de-France. Créée en 2006 par les responsables des trois clubs de la rue des Lombards, Maria Rodriguez (Baiser salé), Jean-Michel Proust (Duc ses Lombards) et Stéphane Portet (Sunset/Sunside), l’association réunit désormais tous les lieux de jazz clubs franciliens et des lieux proposant cette musique en un même réseau.

Outre "Les Soirées Paris Jazz Club" (Une seule entrée pour accéder aux trois clubs de la rue des Lombards réunis une fois par mois autour d’une thématique commune), l’association lance "L’Agenda Paris Jazz Club".

Comme New York (Hot House) et Londres (Jazz in London), Paris dispose enfin de son agenda jazz disponible en version papier dans 300 lieux : clubs de jazz bien sûr, salles de concerts, conservatoires et magasins de musique, mais également dans les offices de tourisme, plusieurs chaînes d’hôtels, les aéroports de Paris, etc. Mensuel et gratuit, avec 10 parutions par an et un tirage de 30 000 exemplaires, ce fascicule de 25 pages au format de poche permet aux amateurs de jazz franciliens et aux touristes de découvrir la richesse et la diversité du jazz en Ile-de-France. Plus 450 concerts sont recensés par mois et classés par jour et horaire. Le cinquième numéro de l’Agenda est double et couvre l’actualité jazz à Paris en juillet et août.

L’Agenda papier est également doublé d’une édition Internet (www.parisjazzclub.net) avec un filtrage par club, par horaire, et par style de jazz.
Dans l’Espace Pro du site, les clubs et lieux de concerts franciliens rentrent eux-mêmes leurs programmations qui se retrouvent ensuite directement sur le site. « Pour l’édition papier à chaque bouclage, explique Lucie Buathier, la coordinatrice de l’association, nous exportons via un système informatique une partie des données collectées sur le "print". En effet, le site a beaucoup plus de contenu que le papier ((line-up, textes de présentation des artistes, lien vers leur site ou myspace, lien google maps pour voir où se situent les clubs dans la capitale et la région parisienne, etc..)

Agenda Paris Jazz Club Juillet-aoà »t 2010

En savoir plus


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU