L’Agecif ouvre un service d’administration en ligne

Publié le mercredi 14 avril 2010

Gestion

L’Agecif, structure de formation pour professionnels de la culture, ouvre en Ile-de-France un service d’administration en ligne de projets culturels apportant une aide aux artistes et aux porteurs d’activités. Des sessions d’information sont programmées avec l’Agecif et leur partenaire Smart.

Ce service met à disposition un ensemble d’outils administratifs et financiers qui reposent sur un accompagnement de proximité, et un logiciel de simplification administrative. Il offre un cadre juridique, économique, social et humain à ceux qui souhaitent créer leur propre activité ou viabiliser leurs projets dans les domaines de la création et du savoir.
L’objectif est de libérer les acteurs des contraintes administratives pour se concentrer sur leur cœur de métier : la création et le montage de projets.

Deux services sont proposés :
- la gestion de contrats et la prise en charge de l’intégralité des démarches liées à l’embauche (déclaration, contrat de travail, fiche de paie, déclarations sociales, règlement des cotisations, règlement des salaires).
- la gestion de projets et le mandat d’une structure tiers (Smart) pour porter la gestion administrative et financière.

Cette aide administrative est le fruit d’une collaboration entre différents organismes en France et en Belgique et fonctionne sur un principe de mutualisation, notamment entre l’Agecif et Smart. En plus de ce service basé en Ile-de-France, des bureaux de la société belge Smart ont ouvert dans plusieurs villes de France, à Lille, Montpellier (Illusion et Macadam) et à Lyon. Suivront prochainement Strasbourg (Ogaca) et Rennes.
L’Agecif fait partie des membres fondateurs de SmartFr (filiale française), avec Smart Belgique, Multicité, Illusion et Macadam, Caramba Spectacles et l’Association professionnelle des métiers de la création.

Pour découvrir les opportunités offertes par ce service, des sessions hebdomadaires d’information sont organisées. Informations et inscriptions.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU